C’est la grande gagnante de Secret Story 6, elle a été actrice dans Hollywood Girls ou encore dans Sous le soleil. Sa participation à la saison 8 des Anges de la télé-réalité a fait beaucoup parler. Aujourd’hui à l’affiche de la Villa des coeurs brisés 3, Nadège Lacroix se confie en toute intimité chez Sam Zirah. La blonde en dit plus sur son enfance douloureuse et ses relations avec sa famille. 
nadege-lacroix
Appréciée par le public dans la saison 6 de Secret Story aux côtés de Thomas ou encore Capucine AnavNadège Lacroix se confie au micro de Sam Zirah. Lors de sa participation aux Anges 8, une pluie d’insultes avait déferlé sur la blonde. Elle a montré un visage différent de celui qu’elle avait, à savoir celui de la fille gentille, souriante et éperdument amoureuse de Thomas. Elle revient sur son aventure et dévoile des blessures du passé. 
382644-nadege-lacroix-dans-les-anges-8-990x0-1
Elle explique que très jeune elle a dû se prendre en main toute seule. A l’âge de 16 ans sa mère l’a mise à la porte. Très vite, la gagnante de Secret Story 6, cherche un appartement et un travail :  » Grace à ça j’ai arrêté de faire ma petite princesses… Je me suis dis meuf t’as 16 ans, dans trois mois tu es à la rue il va falloir trouver un taf, il va falloir aller de l’avant  ! ». 
Mais la belle a tourné la page et en a fait une force elle le dit d’ailleurs dans l’interview :  » J’aime pas en parler, en fait j’ai fait le deuil de tout ça. Quand j’en parle, j’ai l’impression que  c’est comme ci je de m’apitoyais sur mon sort.  » . 
gabano-nadege-villa
Actuellement à l’affiche de la Villa des cœurs brisés 3, dans le programme Nadège se livre à cœur ouvert :  » Dans la villa je parle de ça, parce que c’est aussi à cause de tout ce que j’ai vécu très jeune; que je suis devenue un peu plus dure… ».
Elle évoque aussi sa relation compliquée avec Gabano, mais le qualifie de  » fascinant ».  Dans cette interview Nadège Lacroix, se dévoile sous un autre jour.
                                                                                               Mélissa Goba

Comments