Du nouveau dans l’affaire dans laquelle Jean-Marc Morandini est impliqué. D’après l’AFP, l’enquête visant l’animateur pour harcèlement sexuel avait été classée sans suite par la justice. Bien qu’il demeure sous le coup d’une enquête pour corruptions de mineurs aggravées, les auditions des victimes présumées sont révélées au grand jour !

Cet été, Jean-Marc Morandini a été mis en examen et placé sous contrôle judiciaire à la suite de plaintes déposées par deux jeunes hommes. Il avait l’interdiction d’entrer en contact avec les victimes et d’exercer une activité professionnelle en lien avec des mineurs. Il devait également signaler toute sortie du territoire national.

Le site 20 minutes dévoile les contenus d’auditions, ainsi que la réponse faite aux enquêteurs par Jean-Marc Morandini.

Le premier jeune homme raconte : « De manière un peu insidieuse, il en est arrivé à me demander quelle était mon orientation sexuelle. Après, ça a vraiment dérapé. Il a évoqué la masturbation en me demandant si je me masturbais (…) Du fait qu’il était extrêmement médiatisé et populaire, j’ai fini par rentrer dans son jeu et par répondre à ses questions (…) ». Ce à quoi l’animateur rétorque : « Je me disais qu’il devait avoir 18 ans. À un moment donné, il m’a donné son âge, c’est le moment où j’ai arrêté de parler avec lui de sexe »

C’est alors que le deuxième mineur explique : « Il voulait que je me masturbe devant lui. Il m’a dit que les gens qui avaient déjà passé le casting l’avaient fait et que si je ne le faisais pas, je n’aurais pas le rôle. Je sentais que son regard avait encore changé. Il me regardait comme si j’étais un bonbon ».

Nos confrères de 20 minutes ajoutent : « En garde à vue, Jean-Marc Morandini a expliqué qu’il n’avait aucun souvenir de ces événements. Incapable de reconnaître Cyprien sur les photographies que les enquêteurs lui ont présentées, l’animateur a expliqué que s’il lui avait demandé de se mettre nu, c’est qu’il ne devait pas connaître son âge. ».
Quelque chose nous dit que l’histoire ne risque pas de s’en arrêter là ! Qu’en pensez-vous ?

 

Comments