Amélie Neten, l’ex-candidate de secret story, a fait de nouvelles révélations concernant l’acharnement dont elle a été victime et dont elle a témoigné dans son livre « Pourquoi tant de haine » lors d’une interview accordée à un certain blogueur. Elle y évoque également l’affaire judiciaire dont elle a été victime durant un an.

Tout d’abord Amélie affirme, en répondant à la question de Jeremstar, que : «  les critiques sur moi-même ne m’ont pas touché, mais celles sur mon fils oui. Quand ça touche ma vie, mon sang, ça devient un peu plus grave».  Son livre serait pour elle : «une façon de répondre à tous les petits connards et connasses sur le web et sur les réseaux sociaux ». C’est un moyen de montrer la vérité sur sa vie, mais surtout sur son fils.

En effet il y a un an, suite a une lettre anonyme dans laquelle Amélie était accusée de maltraiter son enfant, elle a failli perdre la garde de son fils, Hugo. Elle a été convoquée par la police : « Je me suis retrouvée dans un bureau des brigades de mineurs pour pédophile ect… ». Amélie, en pleurs, explique que dans la lettre, on l’accusait de maltraiter son fils, «qu’il mourrait de faim, qu’il était limite déshydraté et que je me bourrais la tronche à la bière ». Elle a dû passer des examens pour prouver qu’elle ne se droguait pas. « J’ai du montrer mes bras, mes pieds et j’ai fait un test d’urine.ça a été très loin… l’affaire a duré un an», affirme t-elle. Dévastée et humiliée, elle ajoute : « je ne savais pas qu’en faisant secret story ou les anges, j’en arriverais là ».
 Après cette affaire, elle s’est remise en question. Dorénavant, elle a surmonté cette épreuve et affirme qu’elle ne va plus « refuser une émission ou quoi, je m’en fou, je gagne ma vie comme  je veux ».  Et comme écrit à la fin de son livre, « Il y a des choses beaucoup plus graves dans la vie »…Choquant, non ?

Comments