Arthur Essebag a confié au Monde qu’il avait engagé des gardes du corps. Menacé sur les réseaux sociaux, l’animateur a engagé des gardes du corps pour se protéger .

arthur-essebag-people-au-match-de-football-psg-rennes-au-parc-des-princes-le-7-mai-2014_exact1024x768_p

Arthur a décidé de se payer une belle publicité à l’occasion de son retour à la radio. En effet, depuis le 2 mai dernier, il anime Radio Jack sur Oui FM, radio dont il est le patron. Et il accorde de nombreuses interviews. Cette fois-ci donc dans Le Monde, il confie qu’il est victime, sur les réseaux sociaux d’attaques antisémites, « Il ne faut pas uniquement se réfugier derrière l’antisémitisme. Je suis clivant parce que certains aiment mon travail, d’autres moins. Je suis clivant parce que certains aiment quand j’ouvre ma gueule, d’autres pas… Ceci dit, dès qu’il se passe quelque chose en Israël ou autour du Front national, je remarque que je prends des grosses salves d’antisémitisme. » Et il explique donc qu’il est obligé de sortir de chez lui accompagné par des gardes du corps.

arthur-jacques-essebag-10eme-ceremonie-des-gerard-de-la-television-au-theatre-daunou-a-paris-le_exact1024x768_l

Et d’ajouter : « Ce n’est pas normal. Il y a une banalisation inédite du racisme et de l’antisémitisme. Les gamins incultes qui m’insultent sur les réseaux sociaux le font à visage découvert. Ils n’ont pas conscience une seconde que c’est interdit par la loi et que c’est gravissime. C’est aux parents d’éduquer leurs enfants, pas aux animateurs ! »

En ce qui concerne son émission de radio, il annonce qu’il n’a décidé de l’animer que pendant deux mois. Ensuite, il se concentra essentiellement sur ses projets télé.

Comments