C’est en 2015 que la zappeuse Diam’s a décidé de mettre fin à sa carrière. La jeune femme, désormais épouse et mère de famille vit épanouie loin des flashs des paparazzis. Malheureusement, beaucoup ont encore du mal à accepter son choix de vie et nuisent à la tranquillité à laquelle elle aspire… 

Depuis trois ans, Diam’s reste loin de toute exposition médiatique. La dernière interview en date, était celle que la jeune femme avait accepté de donner au magazine Sept à huit sur TF1. Récemment, elle était sortie du silence pour démentir son retour à la vie d’artiste, elle déclarait alors : « Ce que j’ai gagné par le passé me permet de vivre aisé­ment (…) L’argent n’est pas une moti­va­tion première pour ce projet, Dieu merci. L’argent n’est ni un but ni un tabou. Ce qui compte c’est l’éthique avec laquelle on le gagne et ce qu’on en fait. J’aime l’idée que ma marque puisse avoir un impact posi­tif ».

Aujourd’hui, nous avons des nouvelles de Mélanie Georgiades que par le biais de ses copines, Vitaa ou encore Nawell Madani, qui a fait des révélations sur certains événements vécues par l’ancienne rappeuse.

« Elle est restée la même : rigo­lote, géné­reuse. Elle a fait ses choix, personne ne les lui a dictés, elle sait ce qu’elle veut. C’est son choix, elle était au plus bas, elle était mal. Il faut savoir que Méla­nie a vécu beau­coup de choses. Elle s’est fait cambrio­ler plusieurs fois, elle a eu des menaces de mort, il y a eu un jeune homme qui la suivait partout et qui lui disait : ‘Tu vas mourir avec moi' », déclarait l’humoriste à l’occasion de la promo de son film, C’est tout pour moi.

Même loin de la sphère médiatique, Diam’s reste un phénomène dans l’esprit collectif.

Comments