EnjoyPhoenix porte plainte contre le jeu Limite Limite.

Il ne faut pas manquer de respect à EnjoyPhoenix. La blogueuse de 21 ans le prouve en portant plainte contre le jeu de société Limite Limite.

Comme l’expliquent nos confrères de GQ, EnjoyPhoenix déjà sous pression à cause de sa tournée pour son livre n’a pas apprécié que son nom soit associé à un acte sexuel dans le jeu disponible en version carte, et application Android et IOS.

Le principe du jeu est assez simple: il suffit d’associer des cartes sur lesquelles sont inscrites des débuts de phrases avec d’autres afin de faire une punchlines. Un jeu qui se revendique drôle, mais qui n’a pas fait rire celle qui a avoué ne pas avoir d’ami.

enjoyphoenix-la-grande-soeur

Lorsque l’ancienne partenaire de Yann-Alrick Mortreuil s’est rendue compte que son nom était associé par exemple au terme «biffler», qui signifie être gifler par le sexe masculin, elle a pris la décision de faire appel à son avocat.

Selon nos confrères, l’avocat de la jeune femme qui n’est plus sur Twitter, estime que sa cliente a été associée à une «expression à connotation sexuelle particulièrement dégradante», il réclame le retrait de l’application des plateformes de téléchargement ainsi que du jeu.

Pensez-vous que sa réaction est normal ? 

Comments