Actuellement en pleine promotion de ses derniers titres qui cartonnent sur les ondes, Jessy Matador ne compte pas s’arrêter là. Bosseur acharné et artiste complet, celui qui vous a fait danser sur « Mi amore », sera à l’affiche d’une comédie musicale urbaine aussi drôle, que vivante et dans l’air du temps.

http://adiac-congo.com/sites/default/files/jessy-matador.jpg

Jessy Matador est sur tous les fronts. Entouré d’une équipe de jeunes artistes professionnels et amateurs, le chanteur de 35 ans sera l’un des comédiens principaux d’une nouvelle comédie musicale, Le Soleil se lève pour tous. Pour Star24, il a accepté de parler du projet.

L’image contient peut-être : texte

« Le Soleil se lève pour tous est une comédie musicale urbaine, qui parle d’une cité menacée d’être démolie par les membres de l’urbanisme ». Un événement qui va pousser Lisa, petite amie de Jessy, alias Kézia dans la pièce, à s’unir et se battre avec les habitants de la cité, pour venir à bout de ce projet qui menace la vie de tout un quartier.

L’image contient peut-être : une personne ou plus, personnes assises, chaussures, plein air et intérieur

Savamment pensé, Le soleil se lève pour tous est un spectacle original et inédit en France dans lequel tout le monde peut s’identifier, véhiculant surtout « les valeurs de la république, de la laïcité et du vivre ensemble », comme l’explique la compositrice.

Des valeurs qui seront très prochainement mises en scène par le clip du premier single de la comédie, « Je suis mon voisin », dont la sortie est prévue début 2018.

L’image contient peut-être : 4 personnes, personnes sur scène et personnes debout

Rendez-vous le 28 novembre prochain à 20h00, au théâtre Le passage vers les étoiles, pour plonger au cœur de ce spectacle engagé, qui éveille les conscience et secoue votre humanité. Retrouvez toutes les actualités du spectacle, sur la page Facebook, Le soleil se lève pour tous.

L’image contient peut-être : une personne ou plus, personnes debout et nuit

Pour toutes infos sur la réservation de vos billets c’est par ici.

 

Comments