Le feuilleton se poursuit. Alors qu’en début de semaine, Kim Glow et sa nouvelle ennemie jurée Amélie Neten étaient virées du tournage des Vacances des Anges 2 après une violente dispute, la version de Kim bouleverse les aprioris…

les-anges-9-kim-glow-et-le-cafe-c-est-complique

Sur les réseaux sociaux, Amélie avait livré sa version des faits, accusant Kim Glow d’être folle alliée, de l’avoir poussée à bout… Mais ce mercredi, après quelques jours de silence, Kim a elle aussi exprimé son point de vue sur son snapchat. ET surprise, les deux versions ne sont pas tout à fait raccord, si vous voyez ce qu’on veut dire… Sa vérité, Kim y croit dur comme fer. Elle a tenu a raconté cette soirée mouvementée avec Amélie de A à Z.

kim-glow_exact1024x768_l

D’après Jeremstar, c’est bien la Marseillaise qui avait été frappée au visage par Amélie Neten hors d’elle après que Kim ait insulté son fils Hugo. Jusque là, les deux caractérielles s’accordent. Mais « pour que les choses soient claires », Kim a raconté les moindres détails de cette altercation : « J’ai vu dans les articles que j’aurais insulté le fils d’Amélie et que suite à ça, elle m’aurait levé la main dessus. C’est absolument faux. En tournage, nous devons rendre nos téléphones le dimanche, à minuit. Il était 00h05 et j’étais en pleine conversation avec mon copain. La nounou me demande de rendre le téléphone (…) et je lui demande de me laisser deux minutes de plus pour finir ma conversation (…) J’étais dans la salle de bain, Amélie rentre en me hurlant dessus. Elle reste collée à moi en me disant que je ne garderai pas ce téléphone une minute de plus, qu’elle allait me le prendre. Je lui réponds que je ne lui donnerai pas mon téléphone, c’est une candidate ici comme tout le monde et elle n’a rien à me dire« .

Aie, bon là déjà, on a un problème. Kim n’aurait pas commencé par insulter le fils d’Amélie, mais selon elle c’est à partir d’Amélie que la dispute aurait mal tourné ! « Je lui demande donc de sortir de ma salle de bain, je ferme la porte. Madame n’a pas supporté que je lui ferme la porte au nez. De là, elle rentre comme une furie (…) Quand la nounou intervient pour nous calmer, nous parlions avec de grands gestes, elle se met devant moi et elle en profite pour me mettre un coup de poing au visage. A aucun moment, je n’ai parlé de son enfant », a-t-elle précisé. Bon mais quand même, dire : « Le dimanche, quand nous sommes en OFF, au lieu d’aller faire la p**e sur la plage et de te bourrer la gueule, va t’occuper de ton enfant, espèce de mère indigne’. Elle est ressortie de ses gonds en mode hystérique (…) Je ne pense pas que ce soit une mauvaise maman. Seulement (…) Je me suis pris un tas d’insultes du style : ‘Suicide-toi’ » c’est pas très sympa…

Marine D

Comments