Ce lundi 1er juin, le Conseil d’Etat a décidé d’annuler le visa d’exploitation de Saw 3D: Chapitre final. C’est donc une réelle déception pour les fans ! 

Saw-3D-affiche

Le film qui était déjà sorti en salles le 10 novembre 2010 avec une interdiction aux spectateurs de moins de seize ans, accompagné d’un avertissement pour les personnes sensibles car le film comportait « un grand nombre de scènes de torture particulièrement réalistes et d’une grande brutalité, voire sauvagerie ».

saw-3D-moment

Aujourd’hui, le visa d’exploitation du film a été annulé car l’association Promouvoir qui défend les « valeurs judéo-chrétiennes » a décidé de ne pas en rester là. En effet, même si Saw 7 est déjà sorti il y a 5 ans dans les salles obscures, l’association semble être décidée à ne pas laisser passer une seconde fois dans les salles ce film en 3D.

Saw-7

Promouvoir a même porté l’affaire devant les tribunaux, suite à un échec au tribunal administratif puis en Cour d’appel. Enfin, l’affaire est passée en Cour de cassation et l’association a obtenu gain de cause. Le film a été interdit aux spectateurs de moins de 18 ans, « le Conseil d’Etat a constaté que le film comportait de nombreuses  scènes de très grande violence, filmées avec réalisme et montrant notamment des actes répétés de torture et de barbarie, susceptibles de heurter la sensibilité des mineurs. ».

Néanmoins, tout ne semble pas perdu pour le film d’horreur, c’est à présent au Ministère de la Culture de statuer et de choisir si le film sera interdit ou non en salles et s’il se verra annulé définitivement son visa d’exploitation, tout comme le recommande le Conseil d’Etat.

Pensez-vous que Saw 3D : Chapitre final pourra voir le jour dans nos salles obscures ? Affaire à suivre…

F.B.

Ce lundi 1er juin, le Conseil d’Etat a décidé d’annuler le visa d’exploitation de Saw 3D: Chapitre final. C’est donc une réelle déception pour les fans ! 

Saw-3D-affiche

Le film qui était déjà sorti en salles le 10 novembre 2010 avec une interdiction aux spectateurs de moins de seize ans, accompagné d’un avertissement pour les personnes sensibles car le film comportait « un grand nombre de scènes de torture particulièrement réalistes et d’une grande brutalité, voire sauvagerie ».

saw-3D-moment

Aujourd’hui, le visa d’exploitation du film a été annulé car l’association Promouvoir qui défend les « valeurs judéo-chrétiennes » a décidé de ne pas en rester là. En effet, même si Saw 7 est déjà sorti il y a 5 ans dans les salles obscures, l’association semble être décidée à ne pas laisser passer une seconde fois dans les salles ce film en 3D.

Saw-7

Promouvoir a même porté l’affaire devant les tribunaux, suite à un échec au tribunal administratif puis en Cour d’appel. Enfin, l’affaire est passée en Cour de cassation et l’association a obtenu gain de cause. Le film a été interdit aux spectateurs de moins de 18 ans, « le Conseil d’Etat a constaté que le film comportait de nombreuses  scènes de très grande violence, filmées avec réalisme et montrant notamment des actes répétés de torture et de barbarie, susceptibles de heurter la sensibilité des mineurs. ».

Néanmoins, tout ne semble pas perdu pour le film d’horreur, c’est à présent au Ministère de la Culture de statuer et de choisir si le film sera interdit ou non en salles et s’il se verra annulé définitivement son visa d’exploitation, tout comme le recommande le Conseil d’Etat.

Pensez-vous que Saw 3D : Chapitre final pourra voir le jour dans nos salles obscures ? Affaire à suivre…

F.B.

Comments