Après une pause loin des écrans le temps de sa grossesse et de l’arrivée de son premier enfant, l’actrice Française Adèle Exarchopoulos fait son grand au cinéma dans le film « Sybil ». Elle fait des révélations étonnantes sur cette période de pause.

L’actrice Adèle Exarchopoulos fait le bonheur de ses nombreux fans en faisant son retour sur le grand écran. L’actrice est à l’affiche du troisième film de Justin Trié, intitulé « Sybil ». Dans ce film, la jeune femme joue aux cotés de Virginie Efira et de Gaspard Ulliel. C’est dans le cadre d’une interview pour la sortie du film que la jeune maman s’est confiée au magazine Vanity Fair sur sa période de pause loin des plateaux de tournages, pour accueillir son premier enfant Ismaël, fruit de son amour avec le rappeur Doums, né au printemps 2017. C’est le 08 mars 2017 que l’actrice -alors âgée de 23- qui a gagné la palme d’or pour son dans « La vie d’Adèle Chapitre 1&2 », a surpris tout le monde en dévoilant son babybump lors du défilé Yves-Saint-Laurent.

L’actrice confie que sa  grossesse l’a écarté des plateaux de tournage : «  J’avais dû sacrifier pas mal de rôles pour vivre ma grossesse  », et se laisse aller à quelques confidences bien surprenantes. La jeune maman commence par dire « Je ne suis pas sûre que ce soit très prudent, mais tant pis, je voudrais te raconter une histoire (…) Quand j’étais enceinte, j’ai dû renoncer à des films pour des questions classiques d’assurance qui coûtaient plus cher. Dans un premier temps, j’ai pensé que ce n’était de toute façon pas très grave, que je pouvais patienter et vivre tranquillement ma grossesse ». Adèle Exarchopoulos commençait alors à trouver le temps trop long et voulait travailler et l’emploi qu’elle a occupé est pour le moins surprenant et inattendu de la part de l’actrice: « J’ai demandé à mon père s’il pouvait me trouver une place au palais omnisport de Bercy pour vendre des sandwichs dans la fosse, comme je le faisais parfois avant d’être actrice. On m’a mis un faux prénom et une casquette Coca-Cola, et pendant deux mois j’ai fait le job. Plein de gens m’ont dit que je ressemblais à Adèle Exarchopoulos, mais personne n’a voulu croire que c’était vraiment moi, même lorsque je leur disais qui j’étais». L’actrice qui avait pris goût à ce jeu a dû arrêter de travailler après deux mois car l’information se propageait et ses contrats devenaient menacés.

Les célébrités ne manquent donc jamais de nous surprendre. Que pensez-vous de cette révélation ?

Elda B.

Après une pause loin des écrans le temps de sa grossesse et de l’arrivée de son premier enfant, l’actrice Française Adèle Exarchopoulos fait son grand au cinéma dans le film « Sybil ». Elle fait des révélations étonnantes sur cette période de pause.

L’actrice Adèle Exarchopoulos fait le bonheur de ses nombreux fans en faisant son retour sur le grand écran. L’actrice est à l’affiche du troisième film de Justin Trié, intitulé « Sybil ». Dans ce film, la jeune femme joue aux cotés de Virginie Efira et de Gaspard Ulliel. C’est dans le cadre d’une interview pour la sortie du film que la jeune maman s’est confiée au magazine Vanity Fair sur sa période de pause loin des plateaux de tournages, pour accueillir son premier enfant Ismaël, fruit de son amour avec le rappeur Doums, né au printemps 2017. C’est le 08 mars 2017 que l’actrice -alors âgée de 23- qui a gagné la palme d’or pour son dans « La vie d’Adèle Chapitre 1&2 », a surpris tout le monde en dévoilant son babybump lors du défilé Yves-Saint-Laurent.

L’actrice confie que sa  grossesse l’a écarté des plateaux de tournage : «  J’avais dû sacrifier pas mal de rôles pour vivre ma grossesse  », et se laisse aller à quelques confidences bien surprenantes. La jeune maman commence par dire « Je ne suis pas sûre que ce soit très prudent, mais tant pis, je voudrais te raconter une histoire (…) Quand j’étais enceinte, j’ai dû renoncer à des films pour des questions classiques d’assurance qui coûtaient plus cher. Dans un premier temps, j’ai pensé que ce n’était de toute façon pas très grave, que je pouvais patienter et vivre tranquillement ma grossesse ». Adèle Exarchopoulos commençait alors à trouver le temps trop long et voulait travailler et l’emploi qu’elle a occupé est pour le moins surprenant et inattendu de la part de l’actrice: « J’ai demandé à mon père s’il pouvait me trouver une place au palais omnisport de Bercy pour vendre des sandwichs dans la fosse, comme je le faisais parfois avant d’être actrice. On m’a mis un faux prénom et une casquette Coca-Cola, et pendant deux mois j’ai fait le job. Plein de gens m’ont dit que je ressemblais à Adèle Exarchopoulos, mais personne n’a voulu croire que c’était vraiment moi, même lorsque je leur disais qui j’étais». L’actrice qui avait pris goût à ce jeu a dû arrêter de travailler après deux mois car l’information se propageait et ses contrats devenaient menacés.

Les célébrités ne manquent donc jamais de nous surprendre. Que pensez-vous de cette révélation ?

Elda B.

Comments