Adil Rami connaît une période très compliquée en ce moment. Accusé de violences conjugales par son ex petite-amie Pamela Anderson, le jeune homme se retrouve également dans le dur sportivement. Le trentenaire se voit en effet attaqué par son club de l’Olympique de Marseille qui ne fait aucun cadeau à son joueur international champion du monde.

Adil Rami est passé du rêve au cauchemar en moins d’un an. Il y’a un an, le footballeur originaire de la ville de Fréjus dans le Sud de la France était devenu champion du Monde avec l’équipe de France et filait le parfait amour avec sa chérie Pamela Anderson. Une période de stabilité qui semble bien loin désormais. En effet, Pamela Anderson, désormais son ex petite-amie accuse le footballeur de violences conjugales, forçant l’ex d’Adil Rami à monter au créneau afin de défendre le défenseur central.

View this post on Instagram

Salut tout le monde. Bon j’ai pas le choix, je suis désolé. J’ai gardé le silence parce que je suis choqué et c’est super difficile de prendre la parole sans qu’on interprète chaque mot. Mais j’ai trop de choses sur le coeur. Je vais faire simple et super clair et comme je l’ai déjà dit je ne vais pas commenter les détails de notre vie avec Pamela. Je tiens à vous dire que ces accusations de violences sont complètement fausses et je peux pas laisser passer ça. J’hallucine tellement c’est grave. Ceux qui me connaissent savent qui je suis et mes valeurs. Ils savent que c’est impossible et que j’en suis incapable. Si elle voulait me toucher elle a bien choisi. Elle sait que mon engagement pour la cause des violences faites aux femmes est quelque chose de vraiment important pour moi. Je respecte trop les gens de solidarité femmes que j’ai rencontré et ce combat ! C’est vraiment dégueulasse. Après voilà je respecte la décision de l’association , ça m’attriste mais je respecte . Après mentir pour garder une bonne relation avec son ex et ses enfants c’est une chose , mais utiliser des mensonges sur la violence pour me nuire , ça va trop loin et c’est injuste. Encore une fois je ne laisserai pas ces accusations fausses sur moi et ma famille sans réponse. Tout ça est trop grave. Voilà j’ai dit ce que j’avais à dire et avec le coeur. Je laisse les pros s’en occuper maintenant. Pour moi place à l’avenir. Adil 💪🏽🙏💫

A post shared by Adil Rami (@adilrami) on

Une vie privée difficile donc. Malheureusement pour lui, sa carrière de footballeur professionnel ne pourra pas l’aider à aller mieux. Il faut dire que son propre club de l’Olympique de Marseille a lancé une procédure à l’encontre du joueur pour un problème de conduite. Récemment, le président du club phocéen a pris la parole et a une nouvelle fois taclé Adil Rami« Je respecte mes joueurs, je les côtoie tous les jours et je vois combien ils ont de la pression (…) Ce qui est sûr, pour moi : ‘Adil Rami doit s’interroger, mais profondément, sur son statut, sur son métier de footballeur professionnel, sur ses droits et devoirs de joueur, de surcroît champion du monde ».

Quant au fait que le footballeur pourrait se faire renvoyer de son club, le président est encore monté au filet : « Je suis très surpris de la couverture médiatique de cette procédure qui décrète qu’Adil Rami est déjà parti. J’invite chacun à la prudence. On va avoir une discussion avec Adil, très franche, très directe, comme à chaque fois, et je prendrai cette décision à l’issue de cette discussion. J’ai hâte de l’entendre, et d’avoir cet échange avec lui ».

Une sale période pour le joueur de football.

Adil Rami connaît une période très compliquée en ce moment. Accusé de violences conjugales par son ex petite-amie Pamela Anderson, le jeune homme se retrouve également dans le dur sportivement. Le trentenaire se voit en effet attaqué par son club de l’Olympique de Marseille qui ne fait aucun cadeau à son joueur international champion du monde.

Adil Rami est passé du rêve au cauchemar en moins d’un an. Il y’a un an, le footballeur originaire de la ville de Fréjus dans le Sud de la France était devenu champion du Monde avec l’équipe de France et filait le parfait amour avec sa chérie Pamela Anderson. Une période de stabilité qui semble bien loin désormais. En effet, Pamela Anderson, désormais son ex petite-amie accuse le footballeur de violences conjugales, forçant l’ex d’Adil Rami à monter au créneau afin de défendre le défenseur central.

View this post on Instagram

Salut tout le monde. Bon j’ai pas le choix, je suis désolé. J’ai gardé le silence parce que je suis choqué et c’est super difficile de prendre la parole sans qu’on interprète chaque mot. Mais j’ai trop de choses sur le coeur. Je vais faire simple et super clair et comme je l’ai déjà dit je ne vais pas commenter les détails de notre vie avec Pamela. Je tiens à vous dire que ces accusations de violences sont complètement fausses et je peux pas laisser passer ça. J’hallucine tellement c’est grave. Ceux qui me connaissent savent qui je suis et mes valeurs. Ils savent que c’est impossible et que j’en suis incapable. Si elle voulait me toucher elle a bien choisi. Elle sait que mon engagement pour la cause des violences faites aux femmes est quelque chose de vraiment important pour moi. Je respecte trop les gens de solidarité femmes que j’ai rencontré et ce combat ! C’est vraiment dégueulasse. Après voilà je respecte la décision de l’association , ça m’attriste mais je respecte . Après mentir pour garder une bonne relation avec son ex et ses enfants c’est une chose , mais utiliser des mensonges sur la violence pour me nuire , ça va trop loin et c’est injuste. Encore une fois je ne laisserai pas ces accusations fausses sur moi et ma famille sans réponse. Tout ça est trop grave. Voilà j’ai dit ce que j’avais à dire et avec le coeur. Je laisse les pros s’en occuper maintenant. Pour moi place à l’avenir. Adil 💪🏽🙏💫

A post shared by Adil Rami (@adilrami) on

Une vie privée difficile donc. Malheureusement pour lui, sa carrière de footballeur professionnel ne pourra pas l’aider à aller mieux. Il faut dire que son propre club de l’Olympique de Marseille a lancé une procédure à l’encontre du joueur pour un problème de conduite. Récemment, le président du club phocéen a pris la parole et a une nouvelle fois taclé Adil Rami« Je respecte mes joueurs, je les côtoie tous les jours et je vois combien ils ont de la pression (…) Ce qui est sûr, pour moi : ‘Adil Rami doit s’interroger, mais profondément, sur son statut, sur son métier de footballeur professionnel, sur ses droits et devoirs de joueur, de surcroît champion du monde ».

Quant au fait que le footballeur pourrait se faire renvoyer de son club, le président est encore monté au filet : « Je suis très surpris de la couverture médiatique de cette procédure qui décrète qu’Adil Rami est déjà parti. J’invite chacun à la prudence. On va avoir une discussion avec Adil, très franche, très directe, comme à chaque fois, et je prendrai cette décision à l’issue de cette discussion. J’ai hâte de l’entendre, et d’avoir cet échange avec lui ».

Une sale période pour le joueur de football.

Comments