Après avoir parlé de l’affaire Nabilla il y a quelques jours, les chroniqueurs de l’émission – et anciens collègues de la jolie brune – ont donné leur avis sur l’intervention de Thomas Vergara dans le magazine d’information Sept à Huit sur TF1.

star24-TV-Affaire-Nabilla-TPMP-sexprime-sur-Thomas-2

Alors que Sept à Huit s’est offert l’interview de Thomas Vergara en exclusivité ce week-end, Cyril Hanouna a tenu à demander l’avis de ses chroniqueurs quant à cette intervention. Il leur a ainsi demandé si le magazine avait bien fait de recueillir les propos du jeune homme si tôt après le drame.

Les avis étaient mitigés autour de la table de Touche pas à mon poste. Thierry Moreau a commencé à expliquer que « pour l’instant, c’est le temps de l’enquête (…) et il [Thomas Vergara, ndlr] n’a pas à faire état de sa stratégie, parce que c’est une stratégie de communication de la part de Thomas ! (…). Je trouve ça pas bien qu’il fasse ça alors que Nabilla est en prison et que l’enquête est en cours ».

Enora Malagré, grande gueule de l’émission, s’est montrée du même avis en disant que « venant de d’un magazine qui est assez sérieux et prestigieux (…) j’étais plutôt étonnée (…) qu’ils surfent, non pas sur l’information mais sur un buzz ». La belle a tenu à ajouter que « c’était tout à fait irrespectueux par rapport à la situation qui est en train de se jouer en ce moment (…). J’ai trouvé ça crade (…) et vraiment ça m’a écœuré de la part de Sept à Huit ».

star24-TV-Affaire-Nabilla-TPMP-sexprime-sur-Thomas-3

Gilles Verdez, quant à lui, était d’une toute autre opinion puisque pour lui « c’est la liberté de la presse que pendant une affaire, on puisse interviewer qui on veut ». Le chroniqueur a avoué que l’intervention de Thomas Vergara était « un scoop monumental » avant de féliciter la chaîne : « bravo à eux et vive TF1 pour ce scoop génial ! ».

Valérie Benaïm, de son côté a expliqué que selon elle, cette interview avait été faite trop tôt : « Il n’a même pas été encore entendu par le juge d’instruction ! ». Elle a également ajouté que le fait de « parler aux caméras, c’est un coup d’avocat ».

Seul Gilles Verdez a été emballé par l’intervention de Thomas Vergara. Pour les autres chroniqueurs, le magazine d’information Sept à Huit aurait dû attendre d’avoir la version de Nabilla.

star24-TV-Affaire-Nabilla-TPMP-sexprime-sur-Thomas-4

Maryne

Après avoir parlé de l’affaire Nabilla il y a quelques jours, les chroniqueurs de l’émission – et anciens collègues de la jolie brune – ont donné leur avis sur l’intervention de Thomas Vergara dans le magazine d’information Sept à Huit sur TF1.

star24-TV-Affaire-Nabilla-TPMP-sexprime-sur-Thomas-2

Alors que Sept à Huit s’est offert l’interview de Thomas Vergara en exclusivité ce week-end, Cyril Hanouna a tenu à demander l’avis de ses chroniqueurs quant à cette intervention. Il leur a ainsi demandé si le magazine avait bien fait de recueillir les propos du jeune homme si tôt après le drame.

Les avis étaient mitigés autour de la table de Touche pas à mon poste. Thierry Moreau a commencé à expliquer que « pour l’instant, c’est le temps de l’enquête (…) et il [Thomas Vergara, ndlr] n’a pas à faire état de sa stratégie, parce que c’est une stratégie de communication de la part de Thomas ! (…). Je trouve ça pas bien qu’il fasse ça alors que Nabilla est en prison et que l’enquête est en cours ».

Enora Malagré, grande gueule de l’émission, s’est montrée du même avis en disant que « venant de d’un magazine qui est assez sérieux et prestigieux (…) j’étais plutôt étonnée (…) qu’ils surfent, non pas sur l’information mais sur un buzz ». La belle a tenu à ajouter que « c’était tout à fait irrespectueux par rapport à la situation qui est en train de se jouer en ce moment (…). J’ai trouvé ça crade (…) et vraiment ça m’a écœuré de la part de Sept à Huit ».

star24-TV-Affaire-Nabilla-TPMP-sexprime-sur-Thomas-3

Gilles Verdez, quant à lui, était d’une toute autre opinion puisque pour lui « c’est la liberté de la presse que pendant une affaire, on puisse interviewer qui on veut ». Le chroniqueur a avoué que l’intervention de Thomas Vergara était « un scoop monumental » avant de féliciter la chaîne : « bravo à eux et vive TF1 pour ce scoop génial ! ».

Valérie Benaïm, de son côté a expliqué que selon elle, cette interview avait été faite trop tôt : « Il n’a même pas été encore entendu par le juge d’instruction ! ». Elle a également ajouté que le fait de « parler aux caméras, c’est un coup d’avocat ».

Seul Gilles Verdez a été emballé par l’intervention de Thomas Vergara. Pour les autres chroniqueurs, le magazine d’information Sept à Huit aurait dû attendre d’avoir la version de Nabilla.

star24-TV-Affaire-Nabilla-TPMP-sexprime-sur-Thomas-4

Maryne

Comments