Depuis le succès de son titre « Balance ton Quoi », Angèle est souvent utilisée comme hymne pour prôner le féminisme. Mais pas que. Véritable consécration, l’ex de Léo Walk est une grande favorite du public francophone. Seulement voilà, la dernière couverture de Paris Match l’a rendue hors d’elle. Explications.

Dans quelques semaines, Angèle fera ses débuts au cinéma. Une corde de plus à ajouter à l’arc de la jeune femme. Et ce n’est pas étonnant puisque le public adore la petite sœur de Roméo Elvis. Lors de la sortie du dernier numéro de Paris Match, la jolie blonde a poussé un coup de gueule. Figurant en couverture du magazine, elle a d’abord fait comprendre qu’elle n’avait pas du tout apprécié cette photo et cette première page qu’elle et des internautes ont jugé misogynes.

dans-sa-story-instagram-la-chanteuse-angele

Dans sa story Instagram, celle qui veut faire une pause dans sa carrière a déclaré: « La photo date de 2018 (…) je ne l’avais jamais validée (…) Au-delà du fait qu’ils vendent cette photo en couverture sans mon consentement, en considérant que j’ai pas mon mot à dire, ils rallient mon image, mon nom et toute une ‘génération’ carrément, dans la case de : jeune fille (en rose) qui ose donner son avis (donc ‘subversive’… il en faut peu hein) mais sans être ‘agressive’ (…) Oulala heureusement que je fais pas partie de ces vilaines féministes violentes et hystériques. Parce que ok on l’ouvre, mais en restant jolies et polies svp hein. Gros boomer du jour, en toute détente »

dans-sa-story-instagram-la-chanteuse-angele-1

Mais ce n’est pas tout, la Belge a ajouté: « Je signe mon arrêt de mort pour Paris Match là » accompagné de plusieurs émojis qui pleurent de rire. Angèle a également cité la phrase suivante: « dénonce sans crier, s’affirme féministe sans s’exhiber, parle rap sur un ton de princesse Disney (…) Plus décrédibilisant et sexiste tu meurs »… Pas sûr qu’elle accepte une nouvelle interview.

Depuis le succès de son titre « Balance ton Quoi », Angèle est souvent utilisée comme hymne pour prôner le féminisme. Mais pas que. Véritable consécration, l’ex de Léo Walk est une grande favorite du public francophone. Seulement voilà, la dernière couverture de Paris Match l’a rendue hors d’elle. Explications.

Dans quelques semaines, Angèle fera ses débuts au cinéma. Une corde de plus à ajouter à l’arc de la jeune femme. Et ce n’est pas étonnant puisque le public adore la petite sœur de Roméo Elvis. Lors de la sortie du dernier numéro de Paris Match, la jolie blonde a poussé un coup de gueule. Figurant en couverture du magazine, elle a d’abord fait comprendre qu’elle n’avait pas du tout apprécié cette photo et cette première page qu’elle et des internautes ont jugé misogynes.

dans-sa-story-instagram-la-chanteuse-angele

Dans sa story Instagram, celle qui veut faire une pause dans sa carrière a déclaré: « La photo date de 2018 (…) je ne l’avais jamais validée (…) Au-delà du fait qu’ils vendent cette photo en couverture sans mon consentement, en considérant que j’ai pas mon mot à dire, ils rallient mon image, mon nom et toute une ‘génération’ carrément, dans la case de : jeune fille (en rose) qui ose donner son avis (donc ‘subversive’… il en faut peu hein) mais sans être ‘agressive’ (…) Oulala heureusement que je fais pas partie de ces vilaines féministes violentes et hystériques. Parce que ok on l’ouvre, mais en restant jolies et polies svp hein. Gros boomer du jour, en toute détente »

dans-sa-story-instagram-la-chanteuse-angele-1

Mais ce n’est pas tout, la Belge a ajouté: « Je signe mon arrêt de mort pour Paris Match là » accompagné de plusieurs émojis qui pleurent de rire. Angèle a également cité la phrase suivante: « dénonce sans crier, s’affirme féministe sans s’exhiber, parle rap sur un ton de princesse Disney (…) Plus décrédibilisant et sexiste tu meurs »… Pas sûr qu’elle accepte une nouvelle interview.

Comments