Depuis ce lundi 23 mars 2020, NRJ12 rediffuse la cinquième saison des « Anges de la télé-réalité ». L’occasion pour certains candidats de découvrir leur évolution. C’est le cas de Nabilla et Thomas Vergara ou encore Vanessa Lawrens, Capucine Anav et Aurélie Dotremont. La Belge a d’ailleurs réagi à leur transformation physique.

Aurélie Dotremont a bien changé depuis sa participation aux Anges de la télé-réalité 5. L’occasion pour elle de revenir sur cette période de sa vie sur Snapchat. « Parlons-en de mon style vestimentaire ! De ma voix, de ma façon de parler ! C’est une angoisse ! J’avais 21 ans je me prenais pour une femme et quand je me regarde j’ai l’impression d’avoir 16 ans ! Quand je regarde les épisodes, j’ai l’impression qu’on est toutes des prostituées après le service ! (…) Quand je dis ça c’est genre à la Pretty Woman (…) Pour la petite anecdote, dans le générique j’ai une robe bleue, toute serrée. C’est Nabilla qui me l’avait acheté parce que je n’avais pas d’argent et qu’il me fallait une robe pour le générique », a-t-elle confiée émue.

capu-aurelie-1

Mais la Belge ne s’est pas arrêtée là puisqu’elle a fait de sacrées confidences sur cette époque. Aurélie Dotremont a donc lâché: « J’aimerais qu’on parle de mes cheveux qui sont gris, jaunes, blancs. Et mon style vestimentaire, ma voix, ma façon de parler… C’est une angoisse. J’avais 20 ans et je me prenais pour une femme. Aujourd’hui, quand je me regarde, j’ai l’impression d’avoir 16 ans (…) Les choses changent. Tout le monde a évolué. J’ai l’impression qu’on est toutes des prostituées après le service, c’est horrible. Quand je dis ça, c’est genre la Pretty Woman. Vous savez Julia Roberts au début comment elle est et comment elle termine. J’ai l’impression qu’on a tous fini comme ça. (…) Je voulais être mannequin aussi (rires). Je ne voulais pas vraiment l’être, mais il fallait bien un projet pro. Et vu que je ne savais rien foutre de mes deux mains, ça passait.« 

Au moins, c’est honnête !

Depuis ce lundi 23 mars 2020, NRJ12 rediffuse la cinquième saison des « Anges de la télé-réalité ». L’occasion pour certains candidats de découvrir leur évolution. C’est le cas de Nabilla et Thomas Vergara ou encore Vanessa Lawrens, Capucine Anav et Aurélie Dotremont. La Belge a d’ailleurs réagi à leur transformation physique.

Aurélie Dotremont a bien changé depuis sa participation aux Anges de la télé-réalité 5. L’occasion pour elle de revenir sur cette période de sa vie sur Snapchat. « Parlons-en de mon style vestimentaire ! De ma voix, de ma façon de parler ! C’est une angoisse ! J’avais 21 ans je me prenais pour une femme et quand je me regarde j’ai l’impression d’avoir 16 ans ! Quand je regarde les épisodes, j’ai l’impression qu’on est toutes des prostituées après le service ! (…) Quand je dis ça c’est genre à la Pretty Woman (…) Pour la petite anecdote, dans le générique j’ai une robe bleue, toute serrée. C’est Nabilla qui me l’avait acheté parce que je n’avais pas d’argent et qu’il me fallait une robe pour le générique », a-t-elle confiée émue.

capu-aurelie-1

Mais la Belge ne s’est pas arrêtée là puisqu’elle a fait de sacrées confidences sur cette époque. Aurélie Dotremont a donc lâché: « J’aimerais qu’on parle de mes cheveux qui sont gris, jaunes, blancs. Et mon style vestimentaire, ma voix, ma façon de parler… C’est une angoisse. J’avais 20 ans et je me prenais pour une femme. Aujourd’hui, quand je me regarde, j’ai l’impression d’avoir 16 ans (…) Les choses changent. Tout le monde a évolué. J’ai l’impression qu’on est toutes des prostituées après le service, c’est horrible. Quand je dis ça, c’est genre la Pretty Woman. Vous savez Julia Roberts au début comment elle est et comment elle termine. J’ai l’impression qu’on a tous fini comme ça. (…) Je voulais être mannequin aussi (rires). Je ne voulais pas vraiment l’être, mais il fallait bien un projet pro. Et vu que je ne savais rien foutre de mes deux mains, ça passait.« 

Au moins, c’est honnête !

Comments