Anthony Martial vient de mener en justice une jeune femme dont il se serait rapproché il y a un moment déjà. Victime de chantage et de diffusion de photos intimes, le footballeur a décidé de passer par des mesures radicales. Ambiance !

Trop c’est trop ! Souvenez-vous, en 2018, Anthony Martial aurait dérapé en ayant une relation virtuelle avec une certaine Myriam. Agée de 30 ans, la jeune femme affirmait être mannequin et résider à Neuilly sur Seine. Mais que nenni ! En réalité, elle « demeure à Jarville, où elle touche le RSA et règle une partie de son loyer grâce aux APL ». Un an après le début de cette « aventure », le footballeur est victime de chantage.

« J’ai bien compris qu’il ne se passera plus rien entre nous, mais sache que j’ai beaucoup de photos compromettantes, soit tu paies, soit je balance tout à la presse », lui aurait envoyé Myriam par SMS selon l’avocate du footballeur. Au final, elle aurait réclamé plus de 25 000 euros au mari de Mélanie Martial. Face à ce chantage, le sportif a décidé de porter plainte et le procès a eu lieu ce vendredi 16 octobre. Ainsi, le faux mannequin aurait requis une peine de prison de six mois de sursis. La décision du tribunal sera rendue le 20 novembre prochain.

De son côté, la candidate des Marseillais VS le reste du monde 5 a tenu à rassurer ses fans et a lâché: « Depuis ce matin, je me fais bombarder (…) Vous êtes loin, très loin. Ca va très très bien. Je n’ai aucun problème (…) Il y a beaucoup de gens qui se posent des questions (…) Oui, je suis au courant de tout ça (…) Des histoires bien avant on mariage (…) Je suis même la personne qui a soutenue et encouragé Anthony à porter plainte contre cette personne (…) Je ne savais pas que ça allait sortir dans la presse (…) C’est dommage que ce soit médiatisé (…) On est médiatisé pour le meilleur et pour le pire (…) J’ai toujours été très pudique en ce qui concerne ma vie privée (…) La seule personne qui peut mal parler de mon mari c’est moi (…) Que tout le monde fasse de même ».

Anthony Martial vient de mener en justice une jeune femme dont il se serait rapproché il y a un moment déjà. Victime de chantage et de diffusion de photos intimes, le footballeur a décidé de passer par des mesures radicales. Ambiance !

Trop c’est trop ! Souvenez-vous, en 2018, Anthony Martial aurait dérapé en ayant une relation virtuelle avec une certaine Myriam. Agée de 30 ans, la jeune femme affirmait être mannequin et résider à Neuilly sur Seine. Mais que nenni ! En réalité, elle « demeure à Jarville, où elle touche le RSA et règle une partie de son loyer grâce aux APL ». Un an après le début de cette « aventure », le footballeur est victime de chantage.

« J’ai bien compris qu’il ne se passera plus rien entre nous, mais sache que j’ai beaucoup de photos compromettantes, soit tu paies, soit je balance tout à la presse », lui aurait envoyé Myriam par SMS selon l’avocate du footballeur. Au final, elle aurait réclamé plus de 25 000 euros au mari de Mélanie Martial. Face à ce chantage, le sportif a décidé de porter plainte et le procès a eu lieu ce vendredi 16 octobre. Ainsi, le faux mannequin aurait requis une peine de prison de six mois de sursis. La décision du tribunal sera rendue le 20 novembre prochain.

De son côté, la candidate des Marseillais VS le reste du monde 5 a tenu à rassurer ses fans et a lâché: « Depuis ce matin, je me fais bombarder (…) Vous êtes loin, très loin. Ca va très très bien. Je n’ai aucun problème (…) Il y a beaucoup de gens qui se posent des questions (…) Oui, je suis au courant de tout ça (…) Des histoires bien avant on mariage (…) Je suis même la personne qui a soutenue et encouragé Anthony à porter plainte contre cette personne (…) Je ne savais pas que ça allait sortir dans la presse (…) C’est dommage que ce soit médiatisé (…) On est médiatisé pour le meilleur et pour le pire (…) J’ai toujours été très pudique en ce qui concerne ma vie privée (…) La seule personne qui peut mal parler de mon mari c’est moi (…) Que tout le monde fasse de même ».

Comments