C’est un feuilleton qui aura duré pendant deux années. Après avoir émis son souhait de resté dans son club de l’Atlético de Madrid l’année dernière, le joueur champion du Monde français Antoine Griezmann devrait rallier le club du FC Barcelone dans les prochaines heures. Une consécration pour le joueur de 28 ans qui va enfin pouvoir franchir un pallier.

Antoine Griezmann est devenu bien plus qu’un footballeur. Le natif de Mâcon est en réalité une véritable image de marque, un symbole ou un ambassadeur que les plus grandes causes voudraient s’arracher. Le jeune homme s’est d’ailleurs récemment engagé dans une lutte contre l’homophobie.

Seulement voilà, le jeune homme n’en oublie pas sa carrière professionnelle et il a décidé d’y donner un nouveau tournant. En effet, Antoine Griezmann compte rejoindre le FC Barcelone dans les prochaines heures. Une consécration pour le champion du monde 2018 qui voulait déjà rejoindre le cador espagnol dès l’année dernière avant de finalement se raviser.

Cette année est donc la bonne pour l’attaquant formé à la Real Sociedad. En effet, après un léger bras de fer avec son club et sa décision de ne pas rejoindre ses coéquipiers lors de la traditionnelle préparation de début d’année, le jeune homme vient de payer sa propre clause libératoire afin de rejoindre le club catalan. On vous explique, lorsqu’un joueur de football dispose d’une clause de libération dans son contrat, n’importe quel club pourrait le débaucher de son employeur en déboursant la somme convenue dans le contrat. Antoine Griezmann a donc été libéré en échange des 120 millions de sa clause libératoire.

Dans son cas, l’opération est encore plus inédite, c’est le joueur lui-même qui a payé sa clause avant d’être remboursé par son futur club du FC Barcelone. Une manœuvre visant à éviter les contacts entre l’Atletico Madrid et le FC Barcelone.

Une arrivée au FC Barcelone qui devrait remettre en question la possible arrivée de Neymar au sein du club catalan…

 

C’est un feuilleton qui aura duré pendant deux années. Après avoir émis son souhait de resté dans son club de l’Atlético de Madrid l’année dernière, le joueur champion du Monde français Antoine Griezmann devrait rallier le club du FC Barcelone dans les prochaines heures. Une consécration pour le joueur de 28 ans qui va enfin pouvoir franchir un pallier.

Antoine Griezmann est devenu bien plus qu’un footballeur. Le natif de Mâcon est en réalité une véritable image de marque, un symbole ou un ambassadeur que les plus grandes causes voudraient s’arracher. Le jeune homme s’est d’ailleurs récemment engagé dans une lutte contre l’homophobie.

Seulement voilà, le jeune homme n’en oublie pas sa carrière professionnelle et il a décidé d’y donner un nouveau tournant. En effet, Antoine Griezmann compte rejoindre le FC Barcelone dans les prochaines heures. Une consécration pour le champion du monde 2018 qui voulait déjà rejoindre le cador espagnol dès l’année dernière avant de finalement se raviser.

View this post on Instagram

Fier d’être français 🎖🇫🇷 . 📸 Alain Mounic / l’Équipe

A post shared by Antoine Griezmann (@antogriezmann) on

Cette année est donc la bonne pour l’attaquant formé à la Real Sociedad. En effet, après un léger bras de fer avec son club et sa décision de ne pas rejoindre ses coéquipiers lors de la traditionnelle préparation de début d’année, le jeune homme vient de payer sa propre clause libératoire afin de rejoindre le club catalan. On vous explique, lorsqu’un joueur de football dispose d’une clause de libération dans son contrat, n’importe quel club pourrait le débaucher de son employeur en déboursant la somme convenue dans le contrat. Antoine Griezmann a donc été libéré en échange des 120 millions de sa clause libératoire.

Dans son cas, l’opération est encore plus inédite, c’est le joueur lui-même qui a payé sa clause avant d’être remboursé par son futur club du FC Barcelone. Une manœuvre visant à éviter les contacts entre l’Atletico Madrid et le FC Barcelone.

Une arrivée au FC Barcelone qui devrait remettre en question la possible arrivée de Neymar au sein du club catalan…

 

Comments