En Mai 2019, Ateyaba et Kekra devaient se produire lors d’une soirée organisée par Redbull. Malheureusement, une altercation a eu lieu entre eux en backstage. De là, l’interprète de « On est sur les nerfs » n’a pas chanté sur scène. Depuis c’est toujours la guerre entre les deux rappeurs.

Entre Ateyaba et Kekra, les différends ont commencé en 2016 sur Twitter. Les deux rappeurs en sont finalement venus en mains ensuite. Ce 26 mars, le sudiste a rouvert les hostilités en annonçant sur Twitter: « Ok ok ok je vais expliquer en détail ce qui s’est passé comme ça ça va être CLAIR ». Puis, il a continué son récit: « Il y a quelques années j’ai envoyé un tweet pour dire aux rappeurs qui étaient pas noir d’arrêter de dire negro. Je savais pas qu’il le disait je l’écoute pas je le trouve nul, c’est Sch qui l’avait dit dans un titre ça m’a dérangé ».

Mais Ateyaba ne s’est pas arrêté là. L’ennemi de Kekra a ajouté: « Donc évidement je réagis violemment, et je vois des gars de son équipe qui débarque en courant qui commence à s’agiter tt ça, je me décale, les gars et Kekra me suivent et la il commence à mal parler… Il parle mal, il parle mal et je lui met une golden dans la bouche. A partir de la ils me sont tous tombé dessus en même temps, j’étais avec des gars à moi mais ils ont pas bougé…(attention à votre entourage) et de la ils se sont mis à 3 sur moi pour me tirer dans la loge ».

« A ce moment là mon DJ a ouvert la porte je suis sorti, avec une égratignure sur la tempe… Dieu est grand. Quelque temps plus tard dans la journée l’équipe de Redbull m’a informé qu’il voulait me voir pour discuter et calmer le bail, j’ai dis ok c’est cool, on discute si il enlève son masque. Il a pas voulu l’enlever… », a précisé Ateyaba.

D’ailleurs, il a révélé pourquoi il a décidé d’en reparler maintenant et surtout, il en a remis une couche. Regardez:

 

En Mai 2019, Ateyaba et Kekra devaient se produire lors d’une soirée organisée par Redbull. Malheureusement, une altercation a eu lieu entre eux en backstage. De là, l’interprète de « On est sur les nerfs » n’a pas chanté sur scène. Depuis c’est toujours la guerre entre les deux rappeurs.

Entre Ateyaba et Kekra, les différends ont commencé en 2016 sur Twitter. Les deux rappeurs en sont finalement venus en mains ensuite. Ce 26 mars, le sudiste a rouvert les hostilités en annonçant sur Twitter: « Ok ok ok je vais expliquer en détail ce qui s’est passé comme ça ça va être CLAIR ». Puis, il a continué son récit: « Il y a quelques années j’ai envoyé un tweet pour dire aux rappeurs qui étaient pas noir d’arrêter de dire negro. Je savais pas qu’il le disait je l’écoute pas je le trouve nul, c’est Sch qui l’avait dit dans un titre ça m’a dérangé ».

Mais Ateyaba ne s’est pas arrêté là. L’ennemi de Kekra a ajouté: « Donc évidement je réagis violemment, et je vois des gars de son équipe qui débarque en courant qui commence à s’agiter tt ça, je me décale, les gars et Kekra me suivent et la il commence à mal parler… Il parle mal, il parle mal et je lui met une golden dans la bouche. A partir de la ils me sont tous tombé dessus en même temps, j’étais avec des gars à moi mais ils ont pas bougé…(attention à votre entourage) et de la ils se sont mis à 3 sur moi pour me tirer dans la loge ».

« A ce moment là mon DJ a ouvert la porte je suis sorti, avec une égratignure sur la tempe… Dieu est grand. Quelque temps plus tard dans la journée l’équipe de Redbull m’a informé qu’il voulait me voir pour discuter et calmer le bail, j’ai dis ok c’est cool, on discute si il enlève son masque. Il a pas voulu l’enlever… », a précisé Ateyaba.

D’ailleurs, il a révélé pourquoi il a décidé d’en reparler maintenant et surtout, il en a remis une couche. Regardez:

 

Comments