Il y a quelques jours, Aurélie Dotremont annonçait la sortie de son autobiographie. Très vite, son premier livre a été qualifié de best-seller. De ce fait, la jeune femme enchaîne les interviews pour la promotion de ce livre. Comme elle l’a fait en venant sur le plateau de « Crimes ».

C’est probablement l’un des chapitres qui a le plus marqué les lecteurs du livre d’Aurélie Dotremont: celui concernant la mort tragique de sa grande sœur qu’elle n’a jamais connue. Pour rappel, la Belge a découvert qu’elle avait une grande sœur en tombant sur un article de presse où le crime y est décrit. Durant longtemps, sa mère a été accusée. Mais en réalité, c’est son beau-père qui est le fameux coupable. Il aura fallu attendre 2017 pour qu’il soit condamné à 17 ans de réclusion criminelle. Invitée dans Crimes, elle a livré les détails glaçants de cette tragédie à Jean-Marc Morandini.

Ainsi, celle qui a balancé sur son casting sous coke a raconté: “La vraie histoire, je ne l’ai apprise qu’hier par ma mère. Elle m’a raconté qu’ils étaient rentrés tous les deux. Il a voulu donner à manger à ma soeur et a servi un verre à ma mère. Il lui a donné des somnifères. Il a donné à manger à ma soeur et lui a donné un coup de poing dans le ventre. Il lui a cassé les bras et les jambes pour la mettre dans la poubelle en bas de l’immeuble et a poussé son lit vers la fenêtre pour faire croire que ma soeur s’était jetée par la fenêtre ». Malheureusement, ce drame a provoqué chez elle un mal-être et elle avoue : « J’ai une soeur qui est morte, on m’a obligé à avorter à 17 ans et je ne peux pas avoir d’enfant ».

Un témoignage aussi choquant que bouleversant, vous ne trouvez pas ?

Il y a quelques jours, Aurélie Dotremont annonçait la sortie de son autobiographie. Très vite, son premier livre a été qualifié de best-seller. De ce fait, la jeune femme enchaîne les interviews pour la promotion de ce livre. Comme elle l’a fait en venant sur le plateau de « Crimes ».

C’est probablement l’un des chapitres qui a le plus marqué les lecteurs du livre d’Aurélie Dotremont: celui concernant la mort tragique de sa grande sœur qu’elle n’a jamais connue. Pour rappel, la Belge a découvert qu’elle avait une grande sœur en tombant sur un article de presse où le crime y est décrit. Durant longtemps, sa mère a été accusée. Mais en réalité, c’est son beau-père qui est le fameux coupable. Il aura fallu attendre 2017 pour qu’il soit condamné à 17 ans de réclusion criminelle. Invitée dans Crimes, elle a livré les détails glaçants de cette tragédie à Jean-Marc Morandini.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Actu et Infos Télé Réalité (@infos_tvr) le

Ainsi, celle qui a balancé sur son casting sous coke a raconté: “La vraie histoire, je ne l’ai apprise qu’hier par ma mère. Elle m’a raconté qu’ils étaient rentrés tous les deux. Il a voulu donner à manger à ma soeur et a servi un verre à ma mère. Il lui a donné des somnifères. Il a donné à manger à ma soeur et lui a donné un coup de poing dans le ventre. Il lui a cassé les bras et les jambes pour la mettre dans la poubelle en bas de l’immeuble et a poussé son lit vers la fenêtre pour faire croire que ma soeur s’était jetée par la fenêtre ». Malheureusement, ce drame a provoqué chez elle un mal-être et elle avoue : « J’ai une soeur qui est morte, on m’a obligé à avorter à 17 ans et je ne peux pas avoir d’enfant ».

Un témoignage aussi choquant que bouleversant, vous ne trouvez pas ?

Comments