Presque deux mois après sa mort, un nouvel élément troublant vient perturber les fans du Dj, Avicii. 

C’est le 20 avril dernier que la nouvelle est tombée. Une nouvelle terrible qui a assommé les fans et la famille du Dj, Avicii. A 29 ans, ce dernier s’est donné la mort dans une chambre d’hôtel. « Notre bien-aimé Tim (Bergling, de son vrai nom) était une âme artistique fragile qui cherchait des réponses à des questions existentielles. Il a vraiment lutté avec ses pensées sur le sens de la vie et le bonheur. Il ne pouvait plus continuer. Il voulait trouver la paix », annonçait la famille de l’artiste. Plus tard, ses proches le décrivait comme « une âme artistique tourmentée qui a toujours porté en lui de grandes questions existentielles qui n’y arrivait plus. Il voulait être libéré », selon ses proches. « Quand il a arrêté de tourner, il voulait trouver un équilibre dans la vie pour se sentir bien et être capable de faire ce qu’il aimait le plus – la musique. Il a vraiment lutté avec des pensées sur le sens de la vie, le bonheur. Il n’y arrivait plus. Il voulait être libéré. Tim n’était pas fait pour la machinerie dans laquelle il s’était retrouvé. C’était un gars écorché qui aimait ses fans mais se protégeait de la lumière des projecteurs. » Très déprimé, la mort d’Avicii soulève encore un mystère. Le site américain TMZ a révélé cette semaine que la date de décès établit par le légiste qui a examiné le corps présente une incohérence. Alors que l’on sait qu’Avicii est mort le 20 avril 2018, la date inscrite sur le certificat de décès est 1439.

L’explication à cette incohérence est que les autorités du Sultanat d’Oman n’ont pas utilisé le calendrier Grégorien, celui utilisé en Europe pour établir la date de décès, mais celui du calendrier higérien. En se basant sur ce calendrier, Avicii serait mort « 4 Sha’Ban »,soit le huitième mois du calendrier de l’an 1439. Tout s’explique.

Comments