Aya Nakamura a une nouvelle fois pris la défense de Bilal Hassani dans l’émission Clique Tv sur Canal+. La chanteuse dit ne pas comprendre les critiques auxquelles fait face le gagnant de Destination Eurovision et se confie également sur les critiques qu’elle reçoit au quotidien.

Aya Nakamura est toujours là lorsqu’il s’agit de prendre la défense de Bilal Hassani. Le jeune homme en voit en effet de toutes les couleurs depuis sa victoire à Destination Eurovision 2019 lui permettant de représenter la France lors du concours mondial de l’Eurovision. Ce dernier subit des attaques de toute part, récemment même sur des tweets qu’il a posté il y a plusieurs années, l’obligeant à se justifier chez Cyril Hanouna.

Face à ce torrent de polémiques, le jeune homme peut heureusement compter sur le soutien de certains de ses confrères comme Aya Nakamura, dont il avait d’ailleurs repris le titre « Dja Dja« .

View this post on Instagram

@lesinrocks 👌🏾

A post shared by LANAKAMURANCE 🉐 (@ayanakamura_officiel) on

Invitée de l’émission CliqueTV, la jeune femme a profité de sa tribune pour monter au créneau concernant le jeune homme : »Je comprends totalement ce qu’il est en train de faire. Je vois souvent les messages et je me dis ‘ah ouais, à ce point là ?’. Je ne comprends pas toute la haine qu’il peut y avoir autour de lui. C’est un mec hyper jeune et polyvalent. Aujourd’hui, il représente la France et on ne peut que le soutenir. Je pense qu’il est assez fort, il a un mental. Il va y arriver« .

Aya Nakamura a ensuite argumenté en parlant des critiques qu’elle même reçoit sur les réseaux sociaux: » la France n’est pas habituée à voir une fille à la peau noir chanter, qui s’aime et s’assume totalement. J’ai reçu des critiques où on me comparait à un homme, on me disait ‘pour qui tu te prends, enlève tes faux cheveux, tu te maquilles trop’. En vrai, je m’assume totalement. Je mets des faux ongles, des faux cils, des mèches, je kiffe en fait. Je suis une meuf pas naturelle, mais tu ne peux pas m’en vouloir. Je suis comme ça. Quand t’es noir, c’est encore plus difficile parce que les gens ont du mal à l’accepter.« 

Bilal Hassani peut donc compter sur le soutien de poids de la nouvelle idole des jeunes filles.

Aya Nakamura a une nouvelle fois pris la défense de Bilal Hassani dans l’émission Clique Tv sur Canal+. La chanteuse dit ne pas comprendre les critiques auxquelles fait face le gagnant de Destination Eurovision et se confie également sur les critiques qu’elle reçoit au quotidien.

Aya Nakamura est toujours là lorsqu’il s’agit de prendre la défense de Bilal Hassani. Le jeune homme en voit en effet de toutes les couleurs depuis sa victoire à Destination Eurovision 2019 lui permettant de représenter la France lors du concours mondial de l’Eurovision. Ce dernier subit des attaques de toute part, récemment même sur des tweets qu’il a posté il y a plusieurs années, l’obligeant à se justifier chez Cyril Hanouna.

Face à ce torrent de polémiques, le jeune homme peut heureusement compter sur le soutien de certains de ses confrères comme Aya Nakamura, dont il avait d’ailleurs repris le titre « Dja Dja« .

View this post on Instagram

@lesinrocks 👌🏾

A post shared by LANAKAMURANCE 🉐 (@ayanakamura_officiel) on

Invitée de l’émission CliqueTV, la jeune femme a profité de sa tribune pour monter au créneau concernant le jeune homme : »Je comprends totalement ce qu’il est en train de faire. Je vois souvent les messages et je me dis ‘ah ouais, à ce point là ?’. Je ne comprends pas toute la haine qu’il peut y avoir autour de lui. C’est un mec hyper jeune et polyvalent. Aujourd’hui, il représente la France et on ne peut que le soutenir. Je pense qu’il est assez fort, il a un mental. Il va y arriver« .

Aya Nakamura a ensuite argumenté en parlant des critiques qu’elle même reçoit sur les réseaux sociaux: » la France n’est pas habituée à voir une fille à la peau noir chanter, qui s’aime et s’assume totalement. J’ai reçu des critiques où on me comparait à un homme, on me disait ‘pour qui tu te prends, enlève tes faux cheveux, tu te maquilles trop’. En vrai, je m’assume totalement. Je mets des faux ongles, des faux cils, des mèches, je kiffe en fait. Je suis une meuf pas naturelle, mais tu ne peux pas m’en vouloir. Je suis comme ça. Quand t’es noir, c’est encore plus difficile parce que les gens ont du mal à l’accepter.« 

Bilal Hassani peut donc compter sur le soutien de poids de la nouvelle idole des jeunes filles.

Comments