C’est l’affaire de ce début d’année 2018, le Jeremstargate fait couler beaucoup d’encre. Même si les jeunes qui accusaient Babybel d’attouchements sexuels et de viol se sont rétractés, l’ami de Jeremstar a vécu un enfer et a parfois songé au pire. Il se confie à cœur ouvert sur ce qu’il a vécu.

Depuis des semaines c’est la tempête médiatique pour Pascal Cardonna alias Babybel. Souvenez-vous, suite aux révélations du blogueur Aqababe, des jeunes ont accusé Pascal Cardonna d’agressions sexuels et de viol. Plutôt silencieux depuis que l’affaire a éclaté, il s’est confié au micro des journalistes de Quotidien sur TMC« C’est horrible ce que je vais vous dire mais j’ai voulu me suicider… trois fois. Non pas que j’avais des choses à me reprocher mais c’est tellement injuste. Mais c’est tellement dur à vivre cet acharnement. Parce que rien n’était vrai. Les jeunes qui ont été déposer plainte, qui ont raconté des mensonges, il se rétractent. Et si j’avais fait ça, s’ils avaient ôté ma vie, je leur aurais donné raison et aujourd’hui, Pascal Cardonna serait coupable ». En plus d’avoir perdu le soutien de son ami Jeremstar, le quinquagénaire a pensé à mettre un terme à ses jours. Babybel revient aussi sur les accusations qu’on lui a porté et continue de nier: « En ce qui concerne les relations sexuelles, le viol sur mineur ou majeur, je nie tout en bloc. En revanche, je suis victime parce que certains de mes propos, de mes conversations privées sur Snapchat, ont été publiés et sortis de leur contexte. C’est vrai que parfois c’était trash, je l’assume, je le reconnais. Mais dans le fond, je n’ai eu jamais eu l’intention de nuire et d’aller jusqu’au bout ». En attendant Pascal Cardonna a d’ores et déjà contre-attaqué et a porté plainte contre les jeunes qui l’ont accusé pour « dénonciation calomnieuse ». Désormais que l’affaire semble s’éclaircir, on peut se demander si Jeremstar et lui redeviendront un jour ami. Le chroniqueur des Terriens du dimanche avait dans un communiqué, expliqué qu’il se désolidarisait de son ami Babybel: « Le CardonnaGate existe… Aucun doute n’est possible à ce sujet désormais, mais c’est à la justice de se prononcer. Que me reproche-t-on, au final, sinon d’avoir eu le malheur de connaître Pascal Cardonna ? Pascal Cardonna n’est pas moi. Oui, j’ai assisté à des soirées chez lui e les ai même retransmises en direct sur mon compte SnapChat. Elles y ont été avidement consommées par mon million d’abonnés… « . Des propos que Babybel n’a pas condamné et a compris. Alors une réconciliation est-elle possible ? Jeremstar reviendra-t-il un jour à la télévision. Les chroniqueurs de Cyril Hanouna se sont prononcés sur le sujet, hier soir, regardez !

Aujourd’hui, la seule chose de sûre, c’est que c’est à la justice de faire son travail…

Comments