Entre Booba et Kaaris, la querelle dure depuis plusieurs années déjà. Alors qu’ils viennent d’être condamnés à 18 mois de sursis ainsi qu’à verser 50 000 amendes en raison de leur règlement de comptes à l’aéroport d’Orly le 1er août dernier, il semblerait que B20 ne lâche pas l’affaire…

Tout était pourtant si bien parti entre Booba et Kaaris. Bien avant de se battre le 1er août dernier à l’aéroport d’Orly, celui qui a été validé par sa mère avait pris l’interprète de « Tchoin » sous son aile. Ils avaient même sorti un featuring appelé « Kalash » en 2013. Seulement voilà, le rappeur originaire de Sevran ne souhaitait pas se mêler à ses animosités avec les autres artistes du milieu comme l’a expliqué Geno Maestro au micro du Parisien à qui il a raconté: « Booba aurait demandé à Kaaris de le soutenir dans son clash face à La Fouine. Il aurait refusé car il ne voyait aucune raison de rentrer en clash avec lui ». Blessé, le Duc de Boulogne aurait décidé de lui déclarer la guerre à ce moment-là.

oklm-couvre-feu-scud-happiness-strasbourg-paris-945x532

Après de nombreuses piques et menaces, les deux pères de famille en sont finalement venus aux mains à l’aéroport d’Orly alors qu’ils devaient tous les deux se rendre en Espagne pour leurs shows respectifs. D’ailleurs, ils ont reçu le verdict final ce mardi 09 octobre 2018. Résultat: 18 mois avec sursis et une amende de 50 000 euros. Les deux rappeurs auraient présenté leurs excuses.

Vous pensiez que ça allait calmer le grand tatoué ? Que néni puisque Booba a remis une couche en provoquant une nouvelle fois Kaaris dans son dernier message posté sur sa story Instagram. « J’en connais un qui va manger des pâtes pendant quelques années (…) Des pâtes, oui ! Mais des Gnakouri », a-t-il écrit en faisant référence à l’identité civile de son rival, Okou Gnakouri accompagné d’émojis morts de rire. Décidémenent, il ne s’arrêtera donc jamais…Ouloulou !

Comments