Brad Pitt en rajoute une couche dans sa guerre avec Angelina Jolie

0
65

A la vie comme à la scène, Brad Pitt et Angelina Jolie se sont aimés puis détestés. Alors qu’ils formaient l’un des couples les plus glamours d’Hollywood, les deux stars se livrent désormais une guerre sans merci qui n’a pas l’air de prendre fin. STAR24 vous donne tous les détails.

Cela faisait un moment qu’il n’y avait pas eu de rebondissements dans la gueguerre opposant Brad Pitt à Angelina Jolie. D’ailleurs, l’ex de Jennifer Aniston en aurait encore rajouté une couche. Pour ceux qui ne s’en souviennent pas, le duo qui avait incarné Mr & Mrs Smith ont décidé de divorcer en 2016 à la surprise générale après plusieurs années d’amour et d’une belle vie de famille. Depuis, ils se livrent une véritable bataille pour la garde de leurs six enfants. De nouveau en guerre, quel a été le nouvel élément en date ? Explications.

Brad Pitt en rajoute une couche dans sa guerre avec Angelina Jolie

Selon les médias Just Jared et ET, Brad Pitt a de nouveau déclaré la guerre avec Angelina Jolie. A en croire les documents judiciaires qu’ils ont en leur possession, la société de l’acteur baptisée Mondo Bongo, aurait lancé des poursuites à l’encontre de la société d’Angelina Jolie, Nouvel. Le motif ? La belle brune prête à tout pour détruire son ex aurait essayé de revendre ses parts du Château Miraval, le domaine et le vignoble français dont elle détient 50% des parts estimé à plus de 160 millions de dollars sans d’abord les proposer à son ancien époux. Pourtant c’est ce qui avait été convenu durant leur mariage.

f02206e7d725a2959bcabc17a292482a

« Depuis quatre ans, Nouvel n’a pas agi dans le meilleur intérêt de Quimicum en retardant systématiquement l’approbation des comptes annuels et le renouvellement du directeur », a-t-il été déclaré lors du procès accusant Angelina Jolie d' »obstruction systématique ». Fort heureusement, la principale accusée a contesté ces déclarations et affirme avoir fait preuve de bonne foi « pour régler la question à l’amiable, mais qu’elle a finalement été forcée de déposer une action en justice ». C’est donc reparti pour un tour !