Brahim Bouhlel et Zbarbooking en garde à vue après leur vidéo polémique

0
1

Révélé dans la série « Validé », Brahim Bouhlel fait aujourd’hui parler de lui pour autre chose que son travail. En effet, il s’est filmé en train de dénigrer les enfants et femmes marocains en compagnie de son ami Hedi Bouchenafa et le snapchatteur Zbarbooking. Depuis, c’est le drame. STAR24 vous raconte tout.

Faute avouée faute à moitié pardonnée ? Cela n’a pas été le cas de Brahim Bouhlel. Tout a commencé à cause de la vidéo suivante:

Face à la polémique provoquée par cette vidéo humiliant le peuple marocain, l’acteur découvert dans « Validé » a pris la parole pour présenter ses excuses en disant: « Je souhaite avant toute chose présenter mes plus sincères excuses au peuple marocain. Je voulais vous dire que dans cette vidéo, ma volonté n’était autre que de justement me moquer des gens qui véhiculent ces clichés c’était complètement parodique. Je joue un personnage. J’essayais d’être drôle mais je reconnais que je me suis totalement planté (…) J’aime profondément ce pays et ses habitants. Je passe chaque jour du temps avec les enfants qui apparaissent sur cette vidéo. Ce soir, je suis complètement effondré en prenant conscience du mal que j’ai fait. Je comprends à quel point mes propos sont graves et c’est pour ça que je vous demande sincèrement pardon ».


Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Bouhlel Brahim (@brvhym)

Brahim Bouhlel et Zbarbooking en garde à vue après leur vidéo polémique

Seulement voilà, si son ami Hedi Bouchenafa est rentré en France depuis le début du scandale, Brahim Bouhlel est dans la sauce. A l’instar de Zbarbooking, le jeune homme a été placé en garde à vue. En effet, le procureur du roi Marocain a ouvert une enquête. Selon le code pénal du pays, cela pourrait leur coûter très cher puisqu’ils encourent jusqu’à deux ans de prison ainsi qu’une amende pouvant aller de 5.000 à 50.000 dirham.

Qu’en pensez-vous ? Méritent-ils d’être sanctionnés selon vous ?