Britney Spears en détresse : elle s’excuse d’avoir menti dans un message déchirant

0
263

La tutelle de Britney Spears a commencé en 2008 après un craquage médiatique. C’est son père Jamie qui gère toutes ses décisions depuis malgré leur relation compliquée. Malheureusement, la star peine à se débarasser de cette emprise et à récupérer sa liberté de vivre comme elle l’entend. STAR24 vous propose de découvrir son appel à l’aide déchirant.

Il y a quelques semaines, le documentaire sur Britney Spears avait fait beaucoup de bruits. Mais pas que. Cela fait un moment que ses publications ont mis la puce à l’oreille de ses fans. Lors d’une audience au tribunal de Los Angeles survenue ce mercredi 23 juin 2021, la belle blonde a parlé de sa situation traumatisante. « Je pense vraiment que cette tutelle est abusive (…) J’ai dit au monde que je suis heureuse et que je vais bien mais je ne suis pas heureuse, je ne peux pas dormir. Je suis tellement en colère, je pleure tous les jours. Je veux juste reprendre ma vie, ça fait 13 ans et ça suffit. Je ne suis pas là pour être l’esclave de qui que ce soit » a-t-elle expliqué dans un premier temps.

De plus, elle a expliqué avoir été blessée par le documentaire sur sa vie et a également ajouté: « J’ai l’impression qu’ils me donnent l’impression de vivre dans un programme de désintoxication. C’est ma maison. J’aimerais que mon petit ami puisse me conduire dans sa voiture. Et je veux rencontrer un thérapeute une fois par semaine, et non deux fois par semaine. Et je veux qu’il vienne chez moi. Je voudrais avancer progressivement et je veux avoir la vraie vie, je veux pouvoir me marier et avoir un bébé ».

Britney Spears en détresse : elle s’excuse d’avoir menti dans un message déchirant

En parlant de cela, Britney Spears serait obligée à porter un stérilet pour qu’elle n’ait pas de troisième enfant. « On m’a dit qu’en ce moment, dans le cadre de la mise sous tutelle, je ne peux pas me marier ou avoir un bébé, j’ai un stérilet en moi pour ne pas tomber enceinte. Je voulais retirer le stérilet pour pouvoir essayer d’avoir un autre bébé. Mais cette soi-disant équipe ne me laisse pas aller chez le médecin pour le retirer parce qu’ils ne veulent pas que j’aie d’autres enfants » a-t-elle ajouté attristée. « Je mérite d’avoir une vie. J’ai travaillé toute ma vie. Je mérite d’avoir une pause de 2 ou 3 ans et de faire ce que je veux. Mais je sens qu’il y a une pression ici (…) Et je me sens ouverte et je suis d’accord pour vous en parler aujourd’hui. Mais j’aimerais pouvoir rester avec toi au téléphone pour toujours, parce que quand je raccroche le téléphone avec toi, tout d’un coup, tout ce que j’entends c’est tous ces savoirs – non, non, non. Et puis tout d’un coup, j’ai l’impression qu’on s’acharne sur moi, qu’on m’intimide, qu’on m’abandonne et qu’on me laisse seule. Et je suis fatiguée de me sentir seule. Je mérite d’avoir les mêmes droits que n’importe qui, en ayant un enfant, une famille, n’importe laquelle de ces choses, et encore plus (…) Ma famille n’a rien fichu du tout. Mon père et toute personne impliquée dans cette mise sous tutelle, ainsi que ma direction qui a joué un rôle énorme en me punissant… ils devraient être en prison » s’est insurgée la star mondiale.

Pour conclure, celle qui aurait peur de son père a révélé: « Je ne bois même pas d’alcool. Je devrais boire de l’alcool vu ce qu’ils ont fait subir à mon cœur. Je veux me sentir entendue… et que les gens comprennent la profondeur, le degré et les dommages qu’ils m’ont causés à l’époque. Je veux des changements, je mérite des changements. On m’a dit que je devais être assise et évaluée à nouveau. Madame, je ne savais pas que je pouvais demander la fin de la tutelle. Honnêtement, je ne le savais pas. Honnêtement, je ne pense pas que je doive être évaluée. J’ai fait plus qu’assez ».

Face à de telles déclarations, Britney Spears a reçu le soutien de ses fans et de nombreuses personnalités y compris Justin Timberlake. Espérons que justice soit faite.