Suite au harcèlement de son ancien manager Sam Lufti, la starlette Britney Spears a déposé plainte et semble avoir eu gain de cause.

Sam Lufti aurait toujours eu un effet néfaste pour Britney Spears et aurait complètement impacté l’état de la star. C’est pour cela, que Britney a eu gain de cause, grâce à la plainte qu’elle a déposé. Les avocats de la chanteuse l’affirment. L’homme d’affaires Sam Lufti l’aurait harcelé, menacé et aurait propagé des rumeurs. TMZ.com a obtenu les documents de dépôt de plainte. Et selon leur source, il semblerait que le harceleur de Britney aurait envoyé des messages à Lynne Spears, la mère de Britney. Il aurait demandé à la maman de Britney; d’agir à propos du traitement médicamenteux de sa fille.Harcelée, persécutée par son manager, Britney Spears a pêté les plombs plus d’une fois.  » Des commentaires menaçants et désobligeants », celui-ci aurait appelé à la mobilisation de Britney qui était alors internée en psychiatrie. Il serait d’ailleurs le commanditaire du mouvement #FreeBritney .

britney-spears-003

L’ancien manager a interdiction de s’approcher de Britney, Lynne, Jamie Spears, les deux enfants de la star, son compagnon Sam Asghari et sa sœur. Il n’a plus le droit  de les contacter. En sortant de l’hôpital psychiatrique, Britney Spears avait remis les pendules à l’heure en ce qui concerne le mouvement #FreeBritney, qui entretenait une rumeur nourrie par de faux e-mails que Sam Lutfi aurait écrits et selon laquelle elle aurait été internée et mise sous traitement médicamenteux de force: « Ne croyez pas tout ce que vous lisez ou écoutez. Ces faux e-mails ont été rédigés par Sam Lutfi. Je ne les ai pas écrits. Il s’est fait passer pour moi et a communiqué avec mon équipe à partir de cette fausse adresse e-mail« , expliquait la chanteuse de 37 ans.

Cette ordonnance restrictive, qui interdit monsieur Sam Lutfi de s’approcher à moins de 200 mètres de la chanteuse à succès, a pour but de « prévenir de futurs dommages et autres traumatismes psychologiques. »

Nina Ramamonjisoa

Suite au harcèlement de son ancien manager Sam Lufti, la starlette Britney Spears a déposé plainte et semble avoir eu gain de cause.

Sam Lufti aurait toujours eu un effet néfaste pour Britney Spears et aurait complètement impacté l’état de la star. C’est pour cela, que Britney a eu gain de cause, grâce à la plainte qu’elle a déposé. Les avocats de la chanteuse l’affirment. L’homme d’affaires Sam Lufti l’aurait harcelé, menacé et aurait propagé des rumeurs. TMZ.com a obtenu les documents de dépôt de plainte. Et selon leur source, il semblerait que le harceleur de Britney aurait envoyé des messages à Lynne Spears, la mère de Britney. Il aurait demandé à la maman de Britney; d’agir à propos du traitement médicamenteux de sa fille.Harcelée, persécutée par son manager, Britney Spears a pêté les plombs plus d’une fois.  » Des commentaires menaçants et désobligeants », celui-ci aurait appelé à la mobilisation de Britney qui était alors internée en psychiatrie. Il serait d’ailleurs le commanditaire du mouvement #FreeBritney .

britney-spears-003

L’ancien manager a interdiction de s’approcher de Britney, Lynne, Jamie Spears, les deux enfants de la star, son compagnon Sam Asghari et sa sœur. Il n’a plus le droit  de les contacter. En sortant de l’hôpital psychiatrique, Britney Spears avait remis les pendules à l’heure en ce qui concerne le mouvement #FreeBritney, qui entretenait une rumeur nourrie par de faux e-mails que Sam Lutfi aurait écrits et selon laquelle elle aurait été internée et mise sous traitement médicamenteux de force: « Ne croyez pas tout ce que vous lisez ou écoutez. Ces faux e-mails ont été rédigés par Sam Lutfi. Je ne les ai pas écrits. Il s’est fait passer pour moi et a communiqué avec mon équipe à partir de cette fausse adresse e-mail« , expliquait la chanteuse de 37 ans.

Cette ordonnance restrictive, qui interdit monsieur Sam Lutfi de s’approcher à moins de 200 mètres de la chanteuse à succès, a pour but de « prévenir de futurs dommages et autres traumatismes psychologiques. »

Nina Ramamonjisoa

Comments