Carla Moreau critiquée : elle s’explique enfin sur sa prise de poids

0
1

Depuis la polémique autour de la sorcellerie, Carla Moreau et Kevin Guedj se sont retirés du monde de la télé-réalité. Mais aujourd’hui, c’est pour son physique que la jeune maman a pris la parole pour revenir sur les critiques reçues sur son apparence. STAR24 vous explique tout.

Dans quelques semaines, Carla Moreau et Kevin Guedj dévoileront un tout nouveau projet. Mais en attendant, la petite famille prend du temps pour soi. Il faut dire que ces derniers mois ont été forts en émotions pour les deux tourtereaux à cause de l’affaire de la sorcellerie. Fort heureusement, le couple a réussi à survivre à tout cela. Bien qu’elle se soit réconciliée avec Maeva Ghennam, il semblerait que les rapports se soient encore dégradés entre les deux jeunes femmes qui ne se parleraient plus à l’heure actuelle.

Carla Moreau critiquée : elle s’explique enfin sur sa prise de poids

Régulièrement soupçonnée d’être enceinte de son deuxième enfant, Carla Moreau a décidé de mettre fin au suspens en prenant la parole sur Snapchat. Dans un premier temps, la belle blonde a déclaré: « Pour tout vous dire, j’ai décidé d’arrêter la pilule. À l’époque, avant d’avoir Ruby, je prenais une pilule qui m’allait très bien. Le seul truc, c’est que moi je n’aime pas avoir mes ragnagna. Quand j’ai accouché, on m’a demandé si je voulais avoir un moyen de contraception, j’avais dit oui et que je préférais une pilule qui ne me donne pas mes ragnagna et qui est adaptée. On m’avait donné Optimizette à la maternité ». 

Carla Moreau a ensuite ajouté: « J’ai tendance à gonfler et à faire beaucoup de rétention d’eau. Je ne comprenais pas pourquoi… Ça fait plus d’un an et demi que j’avais ce problème : je perdais du poids, mais j’étais toujours gonflée, un peu boursouflée. Ces derniers temps, j’ai fait énormément de rétention d’eau. Je n’arrivais même plus à plier mes pieds, mes jambes, je n’étais vraiment pas bien. C’est aussi pour ça que j’avais une très grosse poitrine. On avait l’impression que j’étais bouffie comme si j’étais enceinte alors que je ne le suis pas (…) Je dois faire des bilans sanguins, hormonaux ».

Voilà qui est clair au moins !