Caroline Receveur poursuivie par le fisc, son ex-assistante balance

0
768

Installée à Dubaï depuis plusieurs mois, Caroline Receveur est dans une position délicate. En effet, la femme d’Hugo Philip serait actuellement traquée par le FISC. D’ailleurs, son ancienne assistante a fait d’incroyables révélations sur son ex-patronne et ses manigances… ça promet !

Cela fait maintenant plusieurs années que Caroline Receveur a tiré un trait sur la télé-réalité. Devenue une femme d’affaires accomplie, l’influenceuse qui a fait le buzz avec sa soeur a finalement connu quelques soucis avec les impôts récemment. Le motif ? Installée à Dubaï, le FISC s’est rendu compte de quelques problèmes. Avec ses deux sociétés Recc Paris et Osée Beauté, tout va bien. Mais en septembre 2019, le FISC a débarqué dans ses bureaux à cause de Island Keys Ldt domiciliée en Grande-Bretagne à tel point que des perquisitions ont été faites. « Mme Receveur dispose depuis le 9 janvier 2018 d’une adresse parisienne, qu’elle dispose de plusieurs comptes bancaires à cette adresse, qu’il résulte de l’acte de naissance de son fils que le domicile des parents est [une adresse française] » a-t-on pu lire dans la presse tout en ajoutant les problèmes de TVA puisqu’elle ne la déclare pas.

Caroline Receveur poursuivie par le fisc, son ex-assistante balance

Aujourd’hui, nous sommes en mesure de vous en dire davantage grâce à l’ancienne assistante de Caroline Receveur qui s’est confiée à ce sujet au micro de nos confrères de StarMag. Ainsi, elle a balancé sur celle qui a pris du poids en lâchant: « Au moment où nous nous sommes quittées, elle délocalisait toute sa société Island Keys à Londres. C’est une fille qui est très près de ses sous. (…) Donc, ça ne m’étonne pas que pour des montages fiscaux, elle domicilie à droite, à gauche, ou qu’elle fasse des magouilles pour dépenser le moins d’argent dans les impôts ».

« J’ai eu un appel anonyme de la Brigade financière. (…) Je sais qu’Island Keys est toujours domiciliée en Angleterre ! (…) Ils sont sur le dossier depuis 2014 (…) Avec Wandertea, Island Keys, et sa société Osée… pour moi Caroline, aujourd’hui c’est une fille qui doit gagner entre 30 et 50.000 euros par mois ! (…) Depuis que tout cela est sur la place publique, disséqué dans la presse et sur les réseaux sociaux, elle n’est pas franchement sereine » a-t-elle ajouté.

Pour le moment, Caroline Receveur ne s’est toujours pas exprimée à ce sujet.