Chris, plus connue sous le nom de Christine and the Queens, vient de s’énerver sévèrement sur les réseaux sociaux, victime de messages homophobes sur ses pages de réseaux sociaux, la jeune femme souhaite que tous ces attaques s’arrêtent.

En effet, les internautes peuvent se montrer très cruels et violents envers les célébrités. La chanteuse Adele, Michel Polnareff…les célébrités sont très nombreuses à avoir décidé de quitter les réseaux sociaux. En effet, certaines critiques sont parfois fondées, d’autres critiques sont là uniquement pour faire souffrir et blesser. Par ailleurs, ce n’est pas Christine and the Queens, qui souhaite maintenant qu’on l’appelle Chris qui va nous contredire. Lors d’une interview pour nos confrères du Monde, la jeune femme  de 30 ans s’est confié sur sa sexualité et elle a déclaré qu’elle se considérait comme étant une “pansexuelle” elle avait également déclaré qu’elle ne se retrouvait pas dans « l’image des jeunes filles apprêtées et hyper-sexualisées. ». Suite à ces déclarations, la chanteuse a reçu une pluie de critique très négatif à son égard.

Attaquée par de nombreuse internautes, Héloise Létissier de son vrai nom, appelle à la tolérance sur le réseau social Twitter, et la chanteuse a tenu a partager les messages très cruels qu’elle reçoit, et le moins que l’on puisse dire c’est que ces messages sont honteux !

capture-decran-2019-05-28-a-12-57-34

capture-decran-2019-05-28-a-12-58-02

« Ta mère devrait avoir honte de toi », « Bien d’être née d’une mère qui s’est fait violer ? », « Tu vas te faire purifier petite sous-race » des déclarations choquantes, et la chanteuse compte bien y mettre un terme.

« Mon Instagram subit actuellement un raid d’attaques haineuses, homophobes. Je partage ici les insultes pour vous montrer qu’il y a encore beaucoup de travail à faire contre l’intolérance en France, et que tout cela ne fait que m’apporter encore plus de détermination  » a écrit la jeune femme, un très joli message qui donne de l’espoir à tout ceux qui sont critiqués pour leur orientation sexuelle.

Elisa C.

Chris, plus connue sous le nom de Christine and the Queens, vient de s’énerver sévèrement sur les réseaux sociaux, victime de messages homophobes sur ses pages de réseaux sociaux, la jeune femme souhaite que tous ces attaques s’arrêtent.

En effet, les internautes peuvent se montrer très cruels et violents envers les célébrités. La chanteuse Adele, Michel Polnareff…les célébrités sont très nombreuses à avoir décidé de quitter les réseaux sociaux. En effet, certaines critiques sont parfois fondées, d’autres critiques sont là uniquement pour faire souffrir et blesser. Par ailleurs, ce n’est pas Christine and the Queens, qui souhaite maintenant qu’on l’appelle Chris qui va nous contredire. Lors d’une interview pour nos confrères du Monde, la jeune femme  de 30 ans s’est confié sur sa sexualité et elle a déclaré qu’elle se considérait comme étant une “pansexuelle” elle avait également déclaré qu’elle ne se retrouvait pas dans « l’image des jeunes filles apprêtées et hyper-sexualisées. ». Suite à ces déclarations, la chanteuse a reçu une pluie de critique très négatif à son égard.

Attaquée par de nombreuse internautes, Héloise Létissier de son vrai nom, appelle à la tolérance sur le réseau social Twitter, et la chanteuse a tenu a partager les messages très cruels qu’elle reçoit, et le moins que l’on puisse dire c’est que ces messages sont honteux !

capture-decran-2019-05-28-a-12-57-34

capture-decran-2019-05-28-a-12-58-02

« Ta mère devrait avoir honte de toi », « Bien d’être née d’une mère qui s’est fait violer ? », « Tu vas te faire purifier petite sous-race » des déclarations choquantes, et la chanteuse compte bien y mettre un terme.

« Mon Instagram subit actuellement un raid d’attaques haineuses, homophobes. Je partage ici les insultes pour vous montrer qu’il y a encore beaucoup de travail à faire contre l’intolérance en France, et que tout cela ne fait que m’apporter encore plus de détermination  » a écrit la jeune femme, un très joli message qui donne de l’espoir à tout ceux qui sont critiqués pour leur orientation sexuelle.

Elisa C.

Comments