Lil Wayne se produisait sur la scène du festival A3C d’Atlanta, ce dimanche 7 octobre. Mais le concert ne s’est pas vraiment déroulé comme prévu.

Lil Wayne donnait un concert au profit du festival A3C d’Atlanta le week-end dernier. Tout allait pour le mieux … jusqu’à ce qu’un individu témoigne avoir entendu des bruits de coup de feu. Le show du rappeur a dû immédiatement d’interrompre. Sous la panique générale, les spectateurs se sont précipités à toute vitesse vers les portes de sortie. Les forces de l’ordre racontent qu’une personne dans la foule a crié qu’elle avait entendu des bruits de tirs, en plein concert. En moins d’une seconde, de centaines de personnes n’ont pas hésité à quitter les lieux du festival. Cette agitation a créé l’émeute ainsi qu’un immense mouvement de foule. Sous la panique totale, les gens se sont bousculés voire même piétinés les uns sur les autres. Ce mouvement a causé quelques blessés dans la foule. En parallèle, les policiers n’ont pas encore obtenu de preuves à savoir si les coups de feu aient vraiment eu lieu. Etait-ce donc réel ou de mauvaise blague ? Nous n’avons pas encore plus de détail à ce sujet. Par ailleurs, le festival a également donné lieu à une altercation mais qui n’impliquait aucune arme. Décidément rien ne va.

Plus de peur que de mal. 

Lil Wayne n’avait eu le temps de chanter que trois chansons avant que le phénomène prenne une grande ampleur. L’interprète de Lollipop s’est porté très inquiet à l’égard de ses fans. Il a posté un message sur son compte Tiwtter pour s’assurer que tout le monde se porte bien : « J’espère que tous les gens présents à l’A3C Festival vont bien ».  Heureusement il n’y a eu en conséquence que de simples blessures mineures.

 

Le rappeur de 36 ans fait un immense carton avec son nouvel album Tha Carter V, écoulé déjà à plus de 500.000 exemplaires en seulement une semaine aux États-Unis. Tha Carter V explose les records et s’est classé à la première place des ventes aux Etats-Unis.

Comments