Cyril Hanouna et sa bande : Taclés par leurs concurrents !

0
371

Touche Pas à Mon Poste, l’émission médiatique diffusée sur D8 est sans nul doute la plus controversée de l’histoire de la chaine. Adulée par certains, détestée par d’autres, elle ne cesse de faire le buzz. Ce week-end, une célèbre présentatrice d’un jeu diffusé sur TF1 n’a pas hésité à s’exprimer durement au sujet de Cyril Hanouna et de ses chroniqueurs.

1919668_832126293493711_1866576607492620233_n

Il a un mois, Laurence Boccolini, animatrice du jeu Money Drop sur TF1, avait posté un tweet au sujet de l’émission TPMP qu’elle jugeait être un véritable « dîner de cons » et traitait ses chroniqueurs de « figurants ». Aujourd’hui, l’animatrice revient de nouveau à la charge lors d’une interview accordée au magazine Télé Loisirs : « Un jeu, ce n’est pas très « exotique » comme sujet de débat. Alors, soit on ne parle pas de nous, soit on en dit du mal. Et tacler, c’est le fond de commerce de l’émission que vous citez (Touche pas à mon poste, ndlr). »

4448462--money-drop-va-avoir-les-honneurs-du-620x345-1

Elle a par la suite ajouté : « Je note juste que ces gens n’ont jamais animé de jeux en access. Si mon ami Jean-Pierre Foucault me disait : « Laurence, tu ne te renouvelles pas, tu es à ch… », ça m’embêterait. Mais là… Vous savez, je suis en guerre avec personne, parce qu’il y a de la place pour tout le monde à cette heure-là. » Il est vrai que l’émission TPMP n’hésite pas à donner clairement son avis lors de la rubrique « Je mate / Je zap », au sujet des émissions françaises diffusées à l’antenne. Le jeu Money Drop et sa présentatrice n’ont pas été épargné, même si les commentaires ne sont jamais foncièrement méchants.

Deux émissions différentes pour deux présentateurs diamétralement opposés, il semblerait que les hostilités soient lancées entre le cador de D8 et l’animatrice phare de TF1. Ce n’est pas la première fois que les chroniqueurs de l’émission TPMP se chamaillent avec des animateurs d’autres chaines, même si pour le moment il faut avouer que les disputes restent bon enfant.

Célia