Le groupe Canal dont fait parti l’animateur phare de C8, possède de nombreuses dettes. Une raison est à la source de ce problème, le contrat de Cyril Hanouna…

50 millions d’euros ! C’est le chiffre du contrat qui était convenu entre l’animateur et C8 en 2016 pour que celui-ci fournisse autant de programme. D’après BFM Business, il aurait tenu ses engagements. Mais tout ne se passe pas comme prévu. La chaîne aurait donc augmenté de 46 % ses dépenses de ses programmes, mais celui-ci accuse maintenant des pertes de 75 millions d’euros. Malgré ses cartons d’audiences de « Touche pas à mon poste » qui se bat avec « Le Quotidien » pour prendre la tête du premier talk de France. Cyril Hanouna a aussi livré d’autres formats, comme « C que de la télé », « Strike », « Ici c’est Lemoine », « Il en pense quoi Camille », « L’œuf ou la poule » ou encore « Derrière le poste ». Mais le succès n’a pas tapé à la porte comme c’était le cas avec Tpmp.

Heureusement pour lui, il ne fait pas encore couler la boîte. La chaîne a bien gagné de l’argent grâce à lui, puisque un an d’émissions facturées 18 millions d’euros en rapportent 60 millions. Cependant, tout ne roule pas comme sur des roulettes sur C8. Entre dérapages de chroniqueurs, canular homophobe et attaque au CSA, Tpmp connaît de grosses baisses d’audiences en 2017. De plus, il y a aussi la sanction du CSA à l’époque qui avait coûté très chère au Groupe Canal. La publicité avait été interdite pendant 3 semaines et une amende de plusieurs millions d’euros avait été donnée. En tout, cela aurait coûté 9,5 millions d’euros à C8, selon ses propres estimations.

Comments