Diam’s a encore des fans qui la soutiennent, même 6 ans après son retrait de la scène médiatique, elle tient aujourd’hui à les remercier.

diams-début-rap

« Depuis le jour de ma conversion, je ne cesse de recevoir encore plus d’amour ». C’est en ces mots que l’ancienne rappeuse française Diam’s, de son vrai nom Mélanie Georgiades s’adresse sur les réseaux sociaux dans un long message de remerciement, aux personnes qui ont continué de la soutenir même après sa conversion à la religion musulmane. L’auteure du livre Melanie, française et musulmane paru en 2015, a quitté la scène en 2010, car la musique n’était plus compatible avec son mode de vie religieux. Si cette annonce avait fait grand bruit à l’époque, aujourd’hui Diam’s veut prouver au monde qu’elle est heureuse, mariée et mère de deux filles. Elle dit notamment: « quand certains ont vu dans mes choix un suicide social, moi j’y ai connu une renaissance ».

diam

Dans ces choix de mots forts, elle tient à rappeler que la religion musulmane est une religion de paix, elle dit avoir véritablement trouvé la paix intérieure. La jeune femme remercie aussi ses fans de la défendre autant contre la « fachosphère », et appelle la France a plus de tolérance envers les femmes voilées, qui subissent chaque jour des stigmatisations et violences contre leur choix personnel. Régulièrement sur les réseaux sociaux, l’ex-rappeuse donne des nouvelles et laisse des messages d’amour, de paix et de tolérance. Elle n’a donc pas définitivement perdue sa plume.

D.S.

Diam’s a encore des fans qui la soutiennent, même 6 ans après son retrait de la scène médiatique, elle tient aujourd’hui à les remercier.

diams-début-rap

« Depuis le jour de ma conversion, je ne cesse de recevoir encore plus d’amour ». C’est en ces mots que l’ancienne rappeuse française Diam’s, de son vrai nom Mélanie Georgiades s’adresse sur les réseaux sociaux dans un long message de remerciement, aux personnes qui ont continué de la soutenir même après sa conversion à la religion musulmane. L’auteure du livre Melanie, française et musulmane paru en 2015, a quitté la scène en 2010, car la musique n’était plus compatible avec son mode de vie religieux. Si cette annonce avait fait grand bruit à l’époque, aujourd’hui Diam’s veut prouver au monde qu’elle est heureuse, mariée et mère de deux filles. Elle dit notamment: « quand certains ont vu dans mes choix un suicide social, moi j’y ai connu une renaissance ».

diam

Dans ces choix de mots forts, elle tient à rappeler que la religion musulmane est une religion de paix, elle dit avoir véritablement trouvé la paix intérieure. La jeune femme remercie aussi ses fans de la défendre autant contre la « fachosphère », et appelle la France a plus de tolérance envers les femmes voilées, qui subissent chaque jour des stigmatisations et violences contre leur choix personnel. Régulièrement sur les réseaux sociaux, l’ex-rappeuse donne des nouvelles et laisse des messages d’amour, de paix et de tolérance. Elle n’a donc pas définitivement perdue sa plume.

D.S.

Comments