Le 26 juin dernier l’équipe de France féminine s’est malheureusement inclinée en quart de finale face à l’équipe allemande championne d’Europe en titre et double championne du monde.

Terrible déception et désillusion pour les bleues qui se voyaient déjà disputer les demi-finales.
L’équipe avait pourtant l’occasion de montrer qu’elle n’était plus l’éternelle outsider.
Dès les premières secondes, le ton était donné avec la première occasion franche signée Louisa Nécib, le ballon passant à quelques centimètres de la gardienne allemande.
Notre équipe nationale à malmené et a dominé l’équipe allemande avec de multiples occasions, mais sans pour autant concrétiser dans un stade de Montréal complètement acquis à sa cause.

star-24-tv-france
C’est bien la France qui finissait par ouvrir le score en seconde période grâce à une frappe détournée de Louisa Nécib, omniprésente sur la pelouse.
Alors qu’il ne restait plus que 7 minutes au temps réglementaire un penalty logique est sifflé pour une main dans la surface tricolore.
Les allemandes recollaient au score et ont finis par gagner aux tirs aux buts.

Cruelle désillusion !

STAR24

Le 26 juin dernier l’équipe de France féminine s’est malheureusement inclinée en quart de finale face à l’équipe allemande championne d’Europe en titre et double championne du monde.

Terrible déception et désillusion pour les bleues qui se voyaient déjà disputer les demi-finales.
L’équipe avait pourtant l’occasion de montrer qu’elle n’était plus l’éternelle outsider.
Dès les premières secondes, le ton était donné avec la première occasion franche signée Louisa Nécib, le ballon passant à quelques centimètres de la gardienne allemande.
Notre équipe nationale à malmené et a dominé l’équipe allemande avec de multiples occasions, mais sans pour autant concrétiser dans un stade de Montréal complètement acquis à sa cause.

star-24-tv-france
C’est bien la France qui finissait par ouvrir le score en seconde période grâce à une frappe détournée de Louisa Nécib, omniprésente sur la pelouse.
Alors qu’il ne restait plus que 7 minutes au temps réglementaire un penalty logique est sifflé pour une main dans la surface tricolore.
Les allemandes recollaient au score et ont finis par gagner aux tirs aux buts.

Cruelle désillusion !

STAR24

Comments