Au fur et à mesure où le temps passait <,les chances de retrouver Emiliano Sala et son pilote s’amenuisaient. Aujourd’hui les recherches ont été abandonnées, emmenant les derniers motifs d’espoir…

Dans la nuit de lundi à mardi, l’avion qui transportait à son bord le footballeur Emiliano Sala et son pilote a disparu en mer. Dans la Manche plus précisément. Depuis mardi donc, le monde entier et plus particulièrement le monde du foot sont en émoi. L’espoir était encore présent mais les dernières nouvelles de la journée devraient achever les derniers motifs d’espoirs quant à la recherche du jeune homme.

En effet, la police de Guernesey a annoncé aujourd’hui qu’après 80 heures de recherches acharnés à quadriller la zone : « En dépit de tous les efforts des forces de secours dans les airs et sur terre, et malgré la coordination de la France, de la Grande-Bretagne et des autorités locales, les 80 heures cumulées de recherche sur plus de 4500 km² ne nous ont pas permis de retrouver la trace de l’avion ou de ses occupants« .

Les joueurs du FC Nantes, ancien club de Sala quant à eux, refusent d’accepter la mort de leur ancien coéquipier qui devait rejoindre le club gallois de Cardiff.

sala

« On ne fera pas de minute de silence ou de minute d’applaudissement. Tant qu’il y aura pas de corps, tant qu’il y aura pas la possibilité de faire le deuil, on va respecter la famille et on va y croire » déclarait d’ailleurs le capitaine des canaries, Valentin Rongier. Du côté de Cardiff, l’ambiance aussi est lourde, comme l’a affirmé le patron du club. : « J’ai parlé avec le capitaine et certains leaders du groupe, j’essaie de parler à tous les autres. L’humeur dans le vestiaire est très sombre. Tous les joueurs sont en état de choc« 

Pensez-vous que les autorités ont bien fait d’arrêter les recherches?

Au fur et à mesure où le temps passait <,les chances de retrouver Emiliano Sala et son pilote s’amenuisaient. Aujourd’hui les recherches ont été abandonnées, emmenant les derniers motifs d’espoir…

Dans la nuit de lundi à mardi, l’avion qui transportait à son bord le footballeur Emiliano Sala et son pilote a disparu en mer. Dans la Manche plus précisément. Depuis mardi donc, le monde entier et plus particulièrement le monde du foot sont en émoi. L’espoir était encore présent mais les dernières nouvelles de la journée devraient achever les derniers motifs d’espoirs quant à la recherche du jeune homme.

En effet, la police de Guernesey a annoncé aujourd’hui qu’après 80 heures de recherches acharnés à quadriller la zone : « En dépit de tous les efforts des forces de secours dans les airs et sur terre, et malgré la coordination de la France, de la Grande-Bretagne et des autorités locales, les 80 heures cumulées de recherche sur plus de 4500 km² ne nous ont pas permis de retrouver la trace de l’avion ou de ses occupants« .

Les joueurs du FC Nantes, ancien club de Sala quant à eux, refusent d’accepter la mort de leur ancien coéquipier qui devait rejoindre le club gallois de Cardiff.

sala

« On ne fera pas de minute de silence ou de minute d’applaudissement. Tant qu’il y aura pas de corps, tant qu’il y aura pas la possibilité de faire le deuil, on va respecter la famille et on va y croire » déclarait d’ailleurs le capitaine des canaries, Valentin Rongier. Du côté de Cardiff, l’ambiance aussi est lourde, comme l’a affirmé le patron du club. : « J’ai parlé avec le capitaine et certains leaders du groupe, j’essaie de parler à tous les autres. L’humeur dans le vestiaire est très sombre. Tous les joueurs sont en état de choc« 

Pensez-vous que les autorités ont bien fait d’arrêter les recherches?

Comments