Emily Ratajkowski et Amy Schumer ont participé à la manifestation contre la nomination de Brett Kavanaugh à la Cour suprême. Elles ont été arrêtées par la police américaine, ce jeudi 4 octobre à Washington. Star24 vous explique tout en détails…

Donald Trump a choisi Brett Kavanaugh comme candidat pour siéger la Cour suprême des Etats-Unis. C’est la plus haute instance judiciaire du pays. D’autant plus que ses membres sont élus à vie. Seulement voilà, Brett kavanaugh est suivi par de lourdes accusations d’agressions sexuelles par trois femmes, et tout récemment par Christine Blassey Ford. Ainsi, l’élection du candidat a provoqué un scandale. De nombreux américains se montrent particulièrement défavorables face à la nomination de ce candidat. Le mouvement a pris une ampleur considérable aux États-Unis. Une manifestation a même été organisée devant le Sénat à Washington pour s’opposer à la nomination du juge Kavanaugh. Ce mouvement a tourné au désastre ! Au total, plus de 300 personnes ont été arrêtées par la police pour occupation d’un bâtiment adjacent au congrès. Et parmi l’interpellation, se trouvent la mannequin Emily Ratajkowski et l’actrice Amy Schumer !

Emily Ratajkowski se fait entendre

Malgré son arrestation, Emily ne compte pas s’arrêter là pour autant. Le mannequin s’est largement exprimée sur les réseaux sociaux. « Les hommes qui blessent les femmes ne doivent plus être mis en position de pouvoir », écrit-elle sur son compte Twitter. L’égérie de Paco Rabane a également tiré profit de sa situation sur son profil Instagram. La sulfureuse brune a posté un cliché d’elle, une pancarte à la main : « Respect female existence or expect ous resistance » (ndlr : « Respecter l’existence des femmes ou s’attendre à une résistance »), en pleine manifestation. Sous sa publication, la jeune femme a légendé : « Aujourd’hui, j’ai été arrêtée pour avoir protesté contre la nomination à la Cour suprême de Brett Kavanaugh, un homme accusé par plusieurs femmes d’agression sexuelle. Les hommes qui blessent les femmes ne doivent plus être mis en position de pouvoir. La nomination de Kavanaugh à la Cour suprême de justice des Etats-Unis est un message aux femmes de ce pays qu’elles n’apportent pas d’importance. Je demande au gouvernement de reconnaître le respect et le soutien envers les femmes autant que pour les hommes ». La femme de Sebastien Bear-McClard semble prendre véritablement à coeur ce mouvement. Si la manifestation a pris une grande ampleur ce jeudi, n’imaginez pas ce qu’elle prendrait si Brett serait amené à rejoindre à vie la Cour suprême, après une décision positive du Sénat, ce samedi.

Comments