Après les nombreuses polémiques dont elle a récemment fait l’objet, Emma Cakecup a décidé ce dimanche 2 juin de publier une vidéo « vérité » sur sa chaine Youtube. L’occasion pour la jeune femme de dénoncer le harcèlement qu’elle a subi suite à l’arnaque dont elle avait été accusée. 

Après Enjoy Phoenix qui s’était confiée sur un problème qui lui « bouffe la vie », c’est cette fois la youtubeuse Emma Cakecup qui a décidé de se mettre à nu sur la toile. Anciennement très populaire dans le youtube game, voila un an que la popularité d’Emma Cakecup, qui était apparue transformée sur les réseaux, ne fait que dégringoler. Pour cause, sa relation controversée avec son petit ami Vlad ou encore, plus récemment, les accusations de promotions de sites frauduleux dont elle a fait l’objet. Ne s’étant jamais vraiment approfondie sur le sujet, Emma a décidé ce dimanche de parler à cœur ouvert sur sa version des faits, ainsi que sur son ressenti quant aux critiques qui lui ont été portées.


Voir cette publication sur Instagram

Bon ça y est, enfin je sors ma vidéo concernant tout ce qui a été dit sur moi depuis novembre dernier. C’était vraiment pas facile de sortir cette vidéo, surtout de la faire. Maintenant j’invite tout le monde à arrêter d’harceler qui que ce soit. Cet harcèlement pourri des vies, des gens vont même jusqu’à se suicider. S’il vous plaît, arrêtons de faire du mal aux gens. Utilisez les réseaux sociaux pour faire avancer les choses, pour transmettre le savoir, la bonne humeur, l’amour. Sachez que vous n’êtes pas seul. Tu es là pour toi, et je suis là pour vous. Aujourd’hui je vais essayer de répondre à un maximum de DM. Donc n’hésitez pas à m’en envoyer. Je vous aime et cela pour toujours. Même à ceux qui me détestent et qui ne m’aiment pas ou plus. J’envoie de l’amour et de la bienveillance à tout le monde.

Une publication partagée par EmmaC🧁keCup (@emmacakecup) le

« Je ne voulais plus être sur Terre », des propos glaçants prononcés par la jeune femme dans sa vidéo, alors qu’elle décrivait tout le harcèlement auquel elle a dû faire face ces derniers mois. Mais avant d’y venir, revenons aux faits. Emma raconte que tout débute lorsqu’elle accepte de faire la promotion d’un site de vente de montres. Elle signe le contrat sous les conseils du frère de son manager, ce dernier étant en vacances et lui ayant assuré qu’il la laissait entre de bonnes mains.

Oui mais voila : les followers d’Emma se plaignent rapidement de n’avoir jamais reçu leurs montres commandées. Ils retrouvent également lesdites montres sur Aliexpress à des prix beaucoup moins chers. Revendre un produit plus cher, ça s’appelle du dropshipping. Une pratique, certes, légale, comme le rappelle la youtubeuse, mais très peu populaire, spécialement aux yeux de jeunes consommateurs qui suivent les conseils de leurs influenceurs préférés.

emmacakecup-transformation

Emma explique s’être faite avoir elle-même : « Je n’ai pas été payée pour faire la promotion, ces gens ont disparu de la circulation. On s’est renseigné avec mon avocat, la société n’existait même pas. » Documents à l’appui, elle explique avoir carrément porté plainte.

Emma explique s’être prise une déferlante de haine, une période qui lui aura été très compliquée. Les larmes aux yeux, elle se confie « Ce bad buzz m’a détruite, ça a détruit ma vie avec ma famille, mes parents me voyaient plus bas que terre, ils étaient totalement impuissants. Je n’ai jamais vécu de moments aussi durs. J’avais peur de sortir de chez moi, je prenais des cachets. » Elle a également tenu à s’excuser auprès de ses abonnés, de qui, elle en a conscience, elle a « perdu la confiance » : « Désolée, ça n’arrivera plus jamais, ça m’a servi de leçon. »

Sur twitter, les réactions face à la vidéo d’Emma ont été très mitigées :

En tout cas, on espère qu’Emma Cakecup se rétablit bien après cette dure période… 

Amel SAYAD

Après les nombreuses polémiques dont elle a récemment fait l’objet, Emma Cakecup a décidé ce dimanche 2 juin de publier une vidéo « vérité » sur sa chaine Youtube. L’occasion pour la jeune femme de dénoncer le harcèlement qu’elle a subi suite à l’arnaque dont elle avait été accusée. 

Après Enjoy Phoenix qui s’était confiée sur un problème qui lui « bouffe la vie », c’est cette fois la youtubeuse Emma Cakecup qui a décidé de se mettre à nu sur la toile. Anciennement très populaire dans le youtube game, voila un an que la popularité d’Emma Cakecup, qui était apparue transformée sur les réseaux, ne fait que dégringoler. Pour cause, sa relation controversée avec son petit ami Vlad ou encore, plus récemment, les accusations de promotions de sites frauduleux dont elle a fait l’objet. Ne s’étant jamais vraiment approfondie sur le sujet, Emma a décidé ce dimanche de parler à cœur ouvert sur sa version des faits, ainsi que sur son ressenti quant aux critiques qui lui ont été portées.


Voir cette publication sur Instagram

Bon ça y est, enfin je sors ma vidéo concernant tout ce qui a été dit sur moi depuis novembre dernier. C’était vraiment pas facile de sortir cette vidéo, surtout de la faire. Maintenant j’invite tout le monde à arrêter d’harceler qui que ce soit. Cet harcèlement pourri des vies, des gens vont même jusqu’à se suicider. S’il vous plaît, arrêtons de faire du mal aux gens. Utilisez les réseaux sociaux pour faire avancer les choses, pour transmettre le savoir, la bonne humeur, l’amour. Sachez que vous n’êtes pas seul. Tu es là pour toi, et je suis là pour vous. Aujourd’hui je vais essayer de répondre à un maximum de DM. Donc n’hésitez pas à m’en envoyer. Je vous aime et cela pour toujours. Même à ceux qui me détestent et qui ne m’aiment pas ou plus. J’envoie de l’amour et de la bienveillance à tout le monde.

Une publication partagée par EmmaC🧁keCup (@emmacakecup) le

« Je ne voulais plus être sur Terre », des propos glaçants prononcés par la jeune femme dans sa vidéo, alors qu’elle décrivait tout le harcèlement auquel elle a dû faire face ces derniers mois. Mais avant d’y venir, revenons aux faits. Emma raconte que tout débute lorsqu’elle accepte de faire la promotion d’un site de vente de montres. Elle signe le contrat sous les conseils du frère de son manager, ce dernier étant en vacances et lui ayant assuré qu’il la laissait entre de bonnes mains.

Oui mais voila : les followers d’Emma se plaignent rapidement de n’avoir jamais reçu leurs montres commandées. Ils retrouvent également lesdites montres sur Aliexpress à des prix beaucoup moins chers. Revendre un produit plus cher, ça s’appelle du dropshipping. Une pratique, certes, légale, comme le rappelle la youtubeuse, mais très peu populaire, spécialement aux yeux de jeunes consommateurs qui suivent les conseils de leurs influenceurs préférés.

emmacakecup-transformation

Emma explique s’être faite avoir elle-même : « Je n’ai pas été payée pour faire la promotion, ces gens ont disparu de la circulation. On s’est renseigné avec mon avocat, la société n’existait même pas. » Documents à l’appui, elle explique avoir carrément porté plainte.

Emma explique s’être prise une déferlante de haine, une période qui lui aura été très compliquée. Les larmes aux yeux, elle se confie « Ce bad buzz m’a détruite, ça a détruit ma vie avec ma famille, mes parents me voyaient plus bas que terre, ils étaient totalement impuissants. Je n’ai jamais vécu de moments aussi durs. J’avais peur de sortir de chez moi, je prenais des cachets. » Elle a également tenu à s’excuser auprès de ses abonnés, de qui, elle en a conscience, elle a « perdu la confiance » : « Désolée, ça n’arrivera plus jamais, ça m’a servi de leçon. »

Sur twitter, les réactions face à la vidéo d’Emma ont été très mitigées :

En tout cas, on espère qu’Emma Cakecup se rétablit bien après cette dure période… 

Amel SAYAD

Comments