Arrivée en demi finale face à Nolwenn Leroy lors de la deuxième saison de Star Academy, Emma Daumas se livre aujourd’hui dans Supernova, un livre retraçant son expérience.

Emma-Daumas

En 2001, la Star Academy fait son apparition sur TF1. Devant plus de 5 millions de téléspectateurs, Nikos Aliagas présente 16 jeunes talents prêts à tout pour devenir des chanteurs reconnus. Le concept durera en tout 9 saisons et fera éclore de vrais artistes : Jenifer, Nolwenn Leroy, Grégory Lemarchal, Olivia Ruiz ou encore Elodie Frégé.

Parmi tous les candidats, on se souvient notamment d’Emma Daumas. La jeune femme n’a que 19 ans lorsqu’elle entre au château. Elle est jeune, elle arrive de province et elle veut devenir une star. Pour y arriver, Emma suit tous les cours de danse, de chant et de théâtre assidûment. Derrière nos écrans, le bonheur de la jeune femme et de ses camarades semble total. Pourtant, à en croire la chanteuse, il n’en était rien.

Dans son livre Supernova sorti aux éditions Scrinéo, Emma Daumas a choisi de se confier sur l’aventure humaine qu’elle a vécu sous les projecteurs, de ses rêves et de ses désillusions. « Faire un télé-crochet aussi jeune, c’est une expérience bouleversante, on s’en sort comme roulé dans une grosse vague » confie la jeune femme au Nouvel Obs.

A travers ses propos, on sent à quel point l’ex candidate a été touchée par ce qu’elle a vécu. La jeune femme repousse « les effets pervers de la télévision qui travestissent le réel ». En sortant du château, Emma raconte que tout était fait pour la faire sombrer. Heureusement pour elle, sa famille était là pour elle et pour l’éloigner des requins du showbizz: « il y a des gens qui font de votre sensibilité un business et qui ne vous considèrent pas mais qui veulent vous vendre », raconte-t-elle à nos confrères.

Sans remettre en cause la chance qu’on lui a donné de faire des duos prestigieux, la jeune femme déplore tout de même l’utilisation malfaisante que fait la chaîne de ses candidats. Selon elles, les jeunes des télé-crochets sont oubliés au profit du programme : « la star, c’est l’émission elle-même ». Un constat qui a modifié la vision de  la chanteuse sur les autres sortants de télé-crochets: « ce qui m’intéresse, c’est ce qu’ils font une fois débarrassés des codes de l’émission ».

Et à tous ceux qui reprocheront à Emma Daumas de cracher dans la soupe, la jeune femme répond : « je n’ai pas du tout cette impression, j’ai toujours dit que j’avais des sentiments contradictoires vis-à-vis de cette expérience. J’ai ressenti à la fois une profonde reconnaissance et quelque chose de plus complexe ». Voilà qui est dit. Hormis la sortie de son livre, l’ex colocataire de Nolwenn Leroy prépare un nouvel opus, vivante, qui sortira le 20 mai prochain.

Et vous, que pensez-vous des confessions d’Emma Daumas ?

Arrivée en demi finale face à Nolwenn Leroy lors de la deuxième saison de Star Academy, Emma Daumas se livre aujourd’hui dans Supernova, un livre retraçant son expérience.

Emma-Daumas

En 2001, la Star Academy fait son apparition sur TF1. Devant plus de 5 millions de téléspectateurs, Nikos Aliagas présente 16 jeunes talents prêts à tout pour devenir des chanteurs reconnus. Le concept durera en tout 9 saisons et fera éclore de vrais artistes : Jenifer, Nolwenn Leroy, Grégory Lemarchal, Olivia Ruiz ou encore Elodie Frégé.

Parmi tous les candidats, on se souvient notamment d’Emma Daumas. La jeune femme n’a que 19 ans lorsqu’elle entre au château. Elle est jeune, elle arrive de province et elle veut devenir une star. Pour y arriver, Emma suit tous les cours de danse, de chant et de théâtre assidûment. Derrière nos écrans, le bonheur de la jeune femme et de ses camarades semble total. Pourtant, à en croire la chanteuse, il n’en était rien.

Dans son livre Supernova sorti aux éditions Scrinéo, Emma Daumas a choisi de se confier sur l’aventure humaine qu’elle a vécu sous les projecteurs, de ses rêves et de ses désillusions. « Faire un télé-crochet aussi jeune, c’est une expérience bouleversante, on s’en sort comme roulé dans une grosse vague » confie la jeune femme au Nouvel Obs.

A travers ses propos, on sent à quel point l’ex candidate a été touchée par ce qu’elle a vécu. La jeune femme repousse « les effets pervers de la télévision qui travestissent le réel ». En sortant du château, Emma raconte que tout était fait pour la faire sombrer. Heureusement pour elle, sa famille était là pour elle et pour l’éloigner des requins du showbizz: « il y a des gens qui font de votre sensibilité un business et qui ne vous considèrent pas mais qui veulent vous vendre », raconte-t-elle à nos confrères.

Sans remettre en cause la chance qu’on lui a donné de faire des duos prestigieux, la jeune femme déplore tout de même l’utilisation malfaisante que fait la chaîne de ses candidats. Selon elles, les jeunes des télé-crochets sont oubliés au profit du programme : « la star, c’est l’émission elle-même ». Un constat qui a modifié la vision de  la chanteuse sur les autres sortants de télé-crochets: « ce qui m’intéresse, c’est ce qu’ils font une fois débarrassés des codes de l’émission ».

Et à tous ceux qui reprocheront à Emma Daumas de cracher dans la soupe, la jeune femme répond : « je n’ai pas du tout cette impression, j’ai toujours dit que j’avais des sentiments contradictoires vis-à-vis de cette expérience. J’ai ressenti à la fois une profonde reconnaissance et quelque chose de plus complexe ». Voilà qui est dit. Hormis la sortie de son livre, l’ex colocataire de Nolwenn Leroy prépare un nouvel opus, vivante, qui sortira le 20 mai prochain.

Et vous, que pensez-vous des confessions d’Emma Daumas ?

Comments