Apparemment la télé-réalité n’a pas de limites ! Une émission de télé-réalité a envoyé 7 candidats dans une vraie prison aux Etats-Unis. 

Capturetele

La chaîne américaine A&E a eu l’idée de repousser les limites des candidats de la télé-réalité en créant une émission intitulée « 60 jours en prison« . En effet, le projet de cette émission était d’envoyer 7 candidats vivre 60 jours au beau milieu d’une prison remplie de vrais délinquants. Le but ? Comprendre ce qu’il se passe réellement au sein de cette prison jugée « indécente ». « La seule façon de vraiment comprendre ce qui se passe dans la prison était d’introduire des participants innocents dans le système afin d’obtenir des renseignements de première main et impartiaux » a déclaré le shérif local.

La série se passe dans la  prison du comté de Clark à Jeffersonville, dans l’Indiana. 3 femmes et 4 hommes innocents ont été envoyé dans cette prison au milieu de 500 délinquants. Aucun des gardes et des prisonniers ne sont au courant de cette télé-réalité. 300 caméras filment faits et gestes de chacun des candidats.

Pour pouvoir y rentrer, les candidats ont chacun dû apprendre de fausses histoires « au cas où » afin de pouvoir se justifier lorsqu’ils sont interrogés par les détenus. Les autres prisonniers sont au courant qu’une émission est tournée au sein de la structure, mais ne savent pas que ce sont de faux condamnés.

Parmi les candidats, nous pouvons retrouver la fille aînée du boxeur Muhammad Ali. Celle-ci a dû changer d’identité pour ne pas être reconnue. Le but du jeu est de garder secret sa fausse identité et sa fausse histoire. Il faut être très discret a déclaré un garde de la prison « restez discrets, mais pas trop; ne dites rien de personnel aux autres détenus; évitez drogue et violence; et surtout, restez fidèles à votre fausse identité ». Cependant, les élus locaux du compté de Clark ont appris l’existence de cette émission par la presse. Ils ont déclaré être « déçus » d’afficher les problèmes de la prison à la télévision. « J’ai été très surprise. Je reste très préoccupée, car qui assumera la responsabilité si cette aventure à haut risque se termine mal? » s’est interrogée Kelly Khuri, l’élue du comté de Clark, selon le site Newsandtribune.com.

 

Pensez-vous que cette chaîne de télévision va trop loin ?

A.LB

Apparemment la télé-réalité n’a pas de limites ! Une émission de télé-réalité a envoyé 7 candidats dans une vraie prison aux Etats-Unis. 

Capturetele

La chaîne américaine A&E a eu l’idée de repousser les limites des candidats de la télé-réalité en créant une émission intitulée « 60 jours en prison« . En effet, le projet de cette émission était d’envoyer 7 candidats vivre 60 jours au beau milieu d’une prison remplie de vrais délinquants. Le but ? Comprendre ce qu’il se passe réellement au sein de cette prison jugée « indécente ». « La seule façon de vraiment comprendre ce qui se passe dans la prison était d’introduire des participants innocents dans le système afin d’obtenir des renseignements de première main et impartiaux » a déclaré le shérif local.

La série se passe dans la  prison du comté de Clark à Jeffersonville, dans l’Indiana. 3 femmes et 4 hommes innocents ont été envoyé dans cette prison au milieu de 500 délinquants. Aucun des gardes et des prisonniers ne sont au courant de cette télé-réalité. 300 caméras filment faits et gestes de chacun des candidats.

Pour pouvoir y rentrer, les candidats ont chacun dû apprendre de fausses histoires « au cas où » afin de pouvoir se justifier lorsqu’ils sont interrogés par les détenus. Les autres prisonniers sont au courant qu’une émission est tournée au sein de la structure, mais ne savent pas que ce sont de faux condamnés.

Parmi les candidats, nous pouvons retrouver la fille aînée du boxeur Muhammad Ali. Celle-ci a dû changer d’identité pour ne pas être reconnue. Le but du jeu est de garder secret sa fausse identité et sa fausse histoire. Il faut être très discret a déclaré un garde de la prison « restez discrets, mais pas trop; ne dites rien de personnel aux autres détenus; évitez drogue et violence; et surtout, restez fidèles à votre fausse identité ». Cependant, les élus locaux du compté de Clark ont appris l’existence de cette émission par la presse. Ils ont déclaré être « déçus » d’afficher les problèmes de la prison à la télévision. « J’ai été très surprise. Je reste très préoccupée, car qui assumera la responsabilité si cette aventure à haut risque se termine mal? » s’est interrogée Kelly Khuri, l’élue du comté de Clark, selon le site Newsandtribune.com.

 

Pensez-vous que cette chaîne de télévision va trop loin ?

A.LB

Comments