A dix-neufs jours de l’Eurovision, Bilal Hassani s’est confié sur la prestation : il promet un show inédit à la télévision mondiale…

Alors que l’Eurovision arrive à grands pas, Bilal Hassani s’est dit « très content » de la prestation qu’il prépare, chez nos confrères de RTL. Si André Manoukian avait émis de sérieux doutes quant aux capacités vocales du jeune homme à remporter le concours de chant, le principal intéressé, lui, se montre assez confiant depuis le début de son parcours.

bilal-hassani-represente-eurovision

Et il a de quoi ! Bilal est une nouveauté en tout genre. Premièrement, de par son physique. Si certains ont pu faire le rapprochement avec Conchita Wrust, gagnante autrichienne de l’Eurovision 2014, à cause des longs cheveux, c’est un tout autre genre d’originalité qu’incarne Bilal Hassani. Il ne mentionne pas ses perruques lors de ses interviews, sauf si on lui en parle,  et ne met pas vraiment son physique au premier plan dans ses prises de paroles. Aussi réservé qu’extravagant, l’attachant jeune homme amène un véritable vent de fraicheur dans les médias français.

bilal-hassani-maman

Ces derniers manquaient en effet d’une figure prônant le self-love et l’estime de soi. Une personne prouvant qu’on peut vivre et être heureux sans tenir compte des critiques. Chose que Bilal fait très bien. Et il n’a pas attendu d’apparaître sur vos écrans de télévision pour revendiquer la tolérance de la différence et le fait de s’aimer tel qu’on est. Accompagné d’une véritable maman aimante qui a toujours su prendre la défense de son fils, ainsi que d’un entourage, notamment son frère, bienveillant, Bilal est bien armé pour « ramener la coupe à la maison » et suivre Marie Myriam, la dernière gagnante française de 1977.

bilal-frere

Si son style de musique n’est pas des plus uniques, il est de ceux qui « ambiancent » dès la première écoute,  à l’instar d’Aya Nakamura, par exemple. Entraînante, la chanson Roi entre rapidement en tête. C’est un tube qui pourrait gagner sans difficultés, 42 ans après notre dernière victoire !

Si Bilal, qui a récemment été accusé de copier les BTS, se montre confiant, il ne cache pas de pas avoir été épargné par le trac :  » Il y a avait beaucoup de stress ces dernières semaines parce que j’ai trouvé qu’on n’avançait pas assez vite parce qu’on fait quelque chose de très ambitieux pour l’Eurovision. C’est une première mondiale pour la télévision tout court, ce qu’on va faire sur scène. » Le jeune homme a également révélé répéter 6 à 7 heures par jour ! Un travail acharné qui, on l’espère, portera ses fruits !

On dit un gros m*rde à Bilal Hassani ! 

Amel SAYAD

A dix-neufs jours de l’Eurovision, Bilal Hassani s’est confié sur la prestation : il promet un show inédit à la télévision mondiale…

Alors que l’Eurovision arrive à grands pas, Bilal Hassani s’est dit « très content » de la prestation qu’il prépare, chez nos confrères de RTL. Si André Manoukian avait émis de sérieux doutes quant aux capacités vocales du jeune homme à remporter le concours de chant, le principal intéressé, lui, se montre assez confiant depuis le début de son parcours.

bilal-hassani-represente-eurovision

Et il a de quoi ! Bilal est une nouveauté en tout genre. Premièrement, de par son physique. Si certains ont pu faire le rapprochement avec Conchita Wrust, gagnante autrichienne de l’Eurovision 2014, à cause des longs cheveux, c’est un tout autre genre d’originalité qu’incarne Bilal Hassani. Il ne mentionne pas ses perruques lors de ses interviews, sauf si on lui en parle,  et ne met pas vraiment son physique au premier plan dans ses prises de paroles. Aussi réservé qu’extravagant, l’attachant jeune homme amène un véritable vent de fraicheur dans les médias français.

bilal-hassani-maman

Ces derniers manquaient en effet d’une figure prônant le self-love et l’estime de soi. Une personne prouvant qu’on peut vivre et être heureux sans tenir compte des critiques. Chose que Bilal fait très bien. Et il n’a pas attendu d’apparaître sur vos écrans de télévision pour revendiquer la tolérance de la différence et le fait de s’aimer tel qu’on est. Accompagné d’une véritable maman aimante qui a toujours su prendre la défense de son fils, ainsi que d’un entourage, notamment son frère, bienveillant, Bilal est bien armé pour « ramener la coupe à la maison » et suivre Marie Myriam, la dernière gagnante française de 1977.

bilal-frere

Si son style de musique n’est pas des plus uniques, il est de ceux qui « ambiancent » dès la première écoute,  à l’instar d’Aya Nakamura, par exemple. Entraînante, la chanson Roi entre rapidement en tête. C’est un tube qui pourrait gagner sans difficultés, 42 ans après notre dernière victoire !

Si Bilal, qui a récemment été accusé de copier les BTS, se montre confiant, il ne cache pas de pas avoir été épargné par le trac :  » Il y a avait beaucoup de stress ces dernières semaines parce que j’ai trouvé qu’on n’avançait pas assez vite parce qu’on fait quelque chose de très ambitieux pour l’Eurovision. C’est une première mondiale pour la télévision tout court, ce qu’on va faire sur scène. » Le jeune homme a également révélé répéter 6 à 7 heures par jour ! Un travail acharné qui, on l’espère, portera ses fruits !

On dit un gros m*rde à Bilal Hassani ! 

Amel SAYAD

Comments