Quelle semaine riche en rebondissements pour Antoine ! Entre la première soirée tendue avec son ex, son aide pour le coaching de Julie… Cela a été les montagnes russes. L’occasion pour nous de lui poser quelques questions sur la Villa des cœurs brisés 5.

Salut Antoine, nous t’avons découvert dans les 10 Couples Parfaits 3. Comment ça se fait que l’on te retrouve de nouveau dans un programme de romance ?
Antoine : J’ai eu d’autres propositions de programme, évidemment. En fait, je m’étais dit que j’allais faire La Villa des cœurs brisés 5 parce que ça me semblait être le programme le plus bienveillant (…) Je savais que c’était un programme où il fallait pour se mettre à nu et venir dans une bonne démarche. Je savais que j’allais retrouver des gens vrais.

Quelle est ta problématique ?
J’arrive avec une problématique où je fuis l’amour. Dans le sens où là c’est un peu vague. Mais quand je rencontre quelqu’un, je sais de suite si ça peut coller ou pas coller. Et si ça peut coller, j’ai une tendance à m’emballer très très vite. Mais vraiment très vite (…) Au bout d’un certain temps avec la personne, dès que ça devient un peu trop sérieux, je commence à tout faire pour détruire la relation (…) Je n’ai jamais le courage de dire que ça me fait peur que ça aille trop vite.

Tu n’arrives pas à mettre le frein sur la pédale, c’est tout ou rien…
C’est plus vicieux que ça. A partir du moment où l’on met des mots sur la relation. Par exemple, on parle du mot ‘couple’ ou engagement, vivre ensemble… Une suite logique quoi. Eh bien, je me ferme (…) Je deviens distant et je ne rassure plus la personne.

C’est vraiment les montagnes russes…
C’est tout ou rien. Si je fais un parallèle avec Julie (…) J’étais très amoureux, je voulais que ça fonctionne. Avec le recul, je me dis que si ça avait fonctionné, peut-être qu’à un moment j’aurais mis un frein à cette relation (…) J’aurais peut-être tout gâché avec Julie. C’était peut-être un mal pour un bien.

Vous avez fait des interviews ensemble après votre aventure, vous vous affichiez amoureux. Mais peux-tu rappeler pourquoi ça s’est terminé entre toi et Julie ?
La rupture, c’est très simple. Quand on est sortis des 10 Couples, déjà c’était notre première aventure. On ne s’attendait pas à s’attacher comme ça et aussi vite. Tant qu’on ne l’a pas vécu, on ne peut pas savoir ce qu’on peut ressentir. Je me faisais vachement de plans sur la comète. J’étais dingue d’elle. Quand elle est sortie, elle a appris une mauvaise nouvelle (…) Elle a été totalement différente à ce moment-là (…) Au fur et à mesure du temps, j’ai lâché l’affaire. Ce n’était pas sain comme relation (…) J’avais l’impression de faire les choses biens mais j’avais le contrôle sur quedal. Ça a été très difficile pendant un temps.

Tu regrettes ou tu penses que ça devait se passer comme ça ?
Je n’ai pas eu de regrets, j’ai eu de la tristesse d’y avoir cru et de la manière dont ça s’est terminé.

Des rumeurs te disaient proche voire en couple avec Nathanya…
C’est juste qu’on a été en booking deux fois ensemble. Je ne la connaissais pas à la base et après on a sympathisé. A un moment donné, je l’ai trouvé mignonne (…) Mais il ne s’est jamais rien passé. Je l’aimais bien, je lui ai fais comprendre.

Ton attirance, tu ne la caches pas en arrivant dans la Villa… Savais-tu qu’elle serait là ?
Je ne la cache pas du tout en effet. J’étais très surpris en la voyant. Je ne la voyais pas forcément dans un programme comme celui-ci vu ses aventures précédentes. Mais ça m’a fait plaisir parce que je l’apprécie. On est devenus amis. J’essaye de ne pas garder d’ambiguïté dans ma tête (…) Après, on ne sait pas ce qu’il peut se passer dans une aventure… Je ne me suis pas fermé la porte.

Mais il n’y a pas que Nathanya dans cette aventure… Il y a aussi Julie ! Ca sent les problèmes !
Quand j’ai vu la tête de Julie, je n’étais pas bien. Ca a été très compliqué. Avant l’aventure, on avait coupé les ponts par rapport à un épisode qui s’était passé sur les réseaux sociaux. Je ne voulais pas la voir là. Je me suis dis que ça allait me freiner et que je n’allais pas me lâcher comme je le souhaitais. Je lui en voulais de ce qu’il s’était passé hors aventure. J’aurais préféré qu’elle ne soit pas là.

As-tu douté de ta participation à ce moment-là ?
Je ne suis pas dis que je n’avais pas ma place. Mais qu’elle soit là, ça allait obligatoirement changer mon aventure (…) Tu es tout de suite catégorisé comme ‘ex de’ (…) J’espérais qu’elle allait vite régler sa problématique.

Ça te fait une épreuve supplémentaire en plus de ta problématique…
C’est clair, j’étais directement dans le jus (rires). J’appréhendais un peu si tu veux. Je devais faire mes preuves et rester moi-même pour prouver que j’avais ma place dans l’aventure.

Dès votre arrivée, premier clash. Elle te tourne le dos…
Direct, elle ne me dit pas bonjour. Je me suis dis ‘c’est quoi ce manque de respect’. Moi dans la fin de cette relation, je ne lui ai jamais manqué de respect. Je me suis dis ‘c’est quoi le délire?’. On peut juste être des adultes et se dire bonjour (…) Moi le jour où je fais ça c’est qu’on m’a vraiment fait du tort. J’avais l’impression que les rôles étaient inversés.
Quand Julie dit que votre relation n’a pas vraiment été une relation lors du tour de table, tu vrilles complet.

Mais pourquoi ? Est-ce une question de sentiments encore présents ou de fierté ?
Ce qui me pousse à réagir comme ça c’est que à un moment (…) Cette relation a compté. Je n’ai jamais craché dessus. Elle si. C’est trop en fait. Dès que j’arrive, elle dit des choses comme ça, je me dis que c’est pas possible.

Ça fait beaucoup en une soirée quand même…
Je suis un être humain. Ce n’est pas une question de sentiments. Si on commence comme ça le premier jour, on se bat dans la cuisine le quatrième. C’était trop en deux heures de dire ça devant tout le monde. Limite dire que c’est une erreur de parcours, je me suis dis qu’elle ne me respectait pas. Je me devais de rétablir la vérité.

Plutôt 10 couples ou La Villa ?
Humainement, la Villa sans aucun doute. 10 Couples, c’était bien, c’était une belle aventure.

Quelles étaient tes attentes ?
Quand je suis arrivé, mon premier objectif c’était d’avancer et résoudre ma problématique avant même de rencontrer quelqu’un. Après, j’étais impatient de rencontrer les autres cœurs brisés et d’avoir des dates. Si j’arrivais à trouver une meuf marrante, indépendante avec la tête sur les épaules, franche, folle aussi parfois. Une petite brune, méditerranéenne qui sent le monoi, la vanille (rires).

Et ta rencontre avec Lucie ?
Lucie est un peu comme une maman. Elle est jamais dans la critique négative, toujours constructive. Elle peut lire en nous comme dans un livre ouvert. Son regard est assez troublant. Elle a des énergies super positives autour d’elle. On dirait qu’elle est venue sur Terre avec une mission : aider les gens (rires).

Quel Antoine va-t-on découvrir ?
Dans les 10 Couples, on m’a connu très amoureux ou encore un peu ‘canard’. Un Antoine gentil (…) Dans la vie de tous les jours, je suis très différent. Je suis quelqu’un d’un peu beauf qui aime faire des blagues pourries, jaloux et parfois impulsif (rires).

Un mot pour la fin ?
C’était une très belle aventure. Aucun regret. Je ne m’attendais pas à ce que ça se passe comme ça. Il s’est passé beaucoup de choses dans la maison ou pour moi de manière personnelle. Ca va être une saison incroyable !

Merci Antoine !

Propos recueillis par @sikagz

Quelle semaine riche en rebondissements pour Antoine ! Entre la première soirée tendue avec son ex, son aide pour le coaching de Julie… Cela a été les montagnes russes. L’occasion pour nous de lui poser quelques questions sur la Villa des cœurs brisés 5.

Salut Antoine, nous t’avons découvert dans les 10 Couples Parfaits 3. Comment ça se fait que l’on te retrouve de nouveau dans un programme de romance ?
Antoine : J’ai eu d’autres propositions de programme, évidemment. En fait, je m’étais dit que j’allais faire La Villa des cœurs brisés 5 parce que ça me semblait être le programme le plus bienveillant (…) Je savais que c’était un programme où il fallait pour se mettre à nu et venir dans une bonne démarche. Je savais que j’allais retrouver des gens vrais.

Quelle est ta problématique ?
J’arrive avec une problématique où je fuis l’amour. Dans le sens où là c’est un peu vague. Mais quand je rencontre quelqu’un, je sais de suite si ça peut coller ou pas coller. Et si ça peut coller, j’ai une tendance à m’emballer très très vite. Mais vraiment très vite (…) Au bout d’un certain temps avec la personne, dès que ça devient un peu trop sérieux, je commence à tout faire pour détruire la relation (…) Je n’ai jamais le courage de dire que ça me fait peur que ça aille trop vite.

Tu n’arrives pas à mettre le frein sur la pédale, c’est tout ou rien…
C’est plus vicieux que ça. A partir du moment où l’on met des mots sur la relation. Par exemple, on parle du mot ‘couple’ ou engagement, vivre ensemble… Une suite logique quoi. Eh bien, je me ferme (…) Je deviens distant et je ne rassure plus la personne.

C’est vraiment les montagnes russes…
C’est tout ou rien. Si je fais un parallèle avec Julie (…) J’étais très amoureux, je voulais que ça fonctionne. Avec le recul, je me dis que si ça avait fonctionné, peut-être qu’à un moment j’aurais mis un frein à cette relation (…) J’aurais peut-être tout gâché avec Julie. C’était peut-être un mal pour un bien.

Vous avez fait des interviews ensemble après votre aventure, vous vous affichiez amoureux. Mais peux-tu rappeler pourquoi ça s’est terminé entre toi et Julie ?
La rupture, c’est très simple. Quand on est sortis des 10 Couples, déjà c’était notre première aventure. On ne s’attendait pas à s’attacher comme ça et aussi vite. Tant qu’on ne l’a pas vécu, on ne peut pas savoir ce qu’on peut ressentir. Je me faisais vachement de plans sur la comète. J’étais dingue d’elle. Quand elle est sortie, elle a appris une mauvaise nouvelle (…) Elle a été totalement différente à ce moment-là (…) Au fur et à mesure du temps, j’ai lâché l’affaire. Ce n’était pas sain comme relation (…) J’avais l’impression de faire les choses biens mais j’avais le contrôle sur quedal. Ça a été très difficile pendant un temps.

Tu regrettes ou tu penses que ça devait se passer comme ça ?
Je n’ai pas eu de regrets, j’ai eu de la tristesse d’y avoir cru et de la manière dont ça s’est terminé.

Des rumeurs te disaient proche voire en couple avec Nathanya…
C’est juste qu’on a été en booking deux fois ensemble. Je ne la connaissais pas à la base et après on a sympathisé. A un moment donné, je l’ai trouvé mignonne (…) Mais il ne s’est jamais rien passé. Je l’aimais bien, je lui ai fais comprendre.

Ton attirance, tu ne la caches pas en arrivant dans la Villa… Savais-tu qu’elle serait là ?
Je ne la cache pas du tout en effet. J’étais très surpris en la voyant. Je ne la voyais pas forcément dans un programme comme celui-ci vu ses aventures précédentes. Mais ça m’a fait plaisir parce que je l’apprécie. On est devenus amis. J’essaye de ne pas garder d’ambiguïté dans ma tête (…) Après, on ne sait pas ce qu’il peut se passer dans une aventure… Je ne me suis pas fermé la porte.

Mais il n’y a pas que Nathanya dans cette aventure… Il y a aussi Julie ! Ca sent les problèmes !
Quand j’ai vu la tête de Julie, je n’étais pas bien. Ca a été très compliqué. Avant l’aventure, on avait coupé les ponts par rapport à un épisode qui s’était passé sur les réseaux sociaux. Je ne voulais pas la voir là. Je me suis dis que ça allait me freiner et que je n’allais pas me lâcher comme je le souhaitais. Je lui en voulais de ce qu’il s’était passé hors aventure. J’aurais préféré qu’elle ne soit pas là.

As-tu douté de ta participation à ce moment-là ?
Je ne suis pas dis que je n’avais pas ma place. Mais qu’elle soit là, ça allait obligatoirement changer mon aventure (…) Tu es tout de suite catégorisé comme ‘ex de’ (…) J’espérais qu’elle allait vite régler sa problématique.

Ça te fait une épreuve supplémentaire en plus de ta problématique…
C’est clair, j’étais directement dans le jus (rires). J’appréhendais un peu si tu veux. Je devais faire mes preuves et rester moi-même pour prouver que j’avais ma place dans l’aventure.

Dès votre arrivée, premier clash. Elle te tourne le dos…
Direct, elle ne me dit pas bonjour. Je me suis dis ‘c’est quoi ce manque de respect’. Moi dans la fin de cette relation, je ne lui ai jamais manqué de respect. Je me suis dis ‘c’est quoi le délire?’. On peut juste être des adultes et se dire bonjour (…) Moi le jour où je fais ça c’est qu’on m’a vraiment fait du tort. J’avais l’impression que les rôles étaient inversés.
Quand Julie dit que votre relation n’a pas vraiment été une relation lors du tour de table, tu vrilles complet.

Mais pourquoi ? Est-ce une question de sentiments encore présents ou de fierté ?
Ce qui me pousse à réagir comme ça c’est que à un moment (…) Cette relation a compté. Je n’ai jamais craché dessus. Elle si. C’est trop en fait. Dès que j’arrive, elle dit des choses comme ça, je me dis que c’est pas possible.

Ça fait beaucoup en une soirée quand même…
Je suis un être humain. Ce n’est pas une question de sentiments. Si on commence comme ça le premier jour, on se bat dans la cuisine le quatrième. C’était trop en deux heures de dire ça devant tout le monde. Limite dire que c’est une erreur de parcours, je me suis dis qu’elle ne me respectait pas. Je me devais de rétablir la vérité.

Plutôt 10 couples ou La Villa ?
Humainement, la Villa sans aucun doute. 10 Couples, c’était bien, c’était une belle aventure.

Quelles étaient tes attentes ?
Quand je suis arrivé, mon premier objectif c’était d’avancer et résoudre ma problématique avant même de rencontrer quelqu’un. Après, j’étais impatient de rencontrer les autres cœurs brisés et d’avoir des dates. Si j’arrivais à trouver une meuf marrante, indépendante avec la tête sur les épaules, franche, folle aussi parfois. Une petite brune, méditerranéenne qui sent le monoi, la vanille (rires).

Et ta rencontre avec Lucie ?
Lucie est un peu comme une maman. Elle est jamais dans la critique négative, toujours constructive. Elle peut lire en nous comme dans un livre ouvert. Son regard est assez troublant. Elle a des énergies super positives autour d’elle. On dirait qu’elle est venue sur Terre avec une mission : aider les gens (rires).

Quel Antoine va-t-on découvrir ?
Dans les 10 Couples, on m’a connu très amoureux ou encore un peu ‘canard’. Un Antoine gentil (…) Dans la vie de tous les jours, je suis très différent. Je suis quelqu’un d’un peu beauf qui aime faire des blagues pourries, jaloux et parfois impulsif (rires).

Un mot pour la fin ?
C’était une très belle aventure. Aucun regret. Je ne m’attendais pas à ce que ça se passe comme ça. Il s’est passé beaucoup de choses dans la maison ou pour moi de manière personnelle. Ca va être une saison incroyable !

Merci Antoine !

Propos recueillis par @sikagz

Comments