Révélée durant la onzième saison des Anges, Nathanya en a fait du chemin. Enchaînant les tournages, les téléspectateurs vont pouvoir la découvrir sous un nouvel angle à partir du 25 novembre dans La Villa des cœurs brisés 5 ! D’ailleurs, elle nous a accordé une interview exclusive. L’occasion pour nous de revenir sur son aventure, le premier épisode, son ex mais également sa problématique.

Salut Nathanya ! Cette année a été chargée pour toi niveau tournage. Comment va-tu ?
Nathanya: Bonjour ! Alors comment tu viens de le dire: année chargée, très chargée mais très contente.

Tu as commencé par un programme fort: Les Anges, il y a un an. Tu as enchaîné qu’avec des programmes d’aventure, pourquoi te retrouve-t-on dans un programme de romance ?
Parce que je pense que l’on m’a vue sous tous les angles. On m’a vue ‘naître’ dans Les Anges où j’étais frêle, toute sensible et tout. J’avais besoin de prendre un peu de force avec Moundir (…) Les Marseillais, je l’ai fait un peu à contre cœur. Je pense que les gens ont besoin de savoir ce que je suis.

Tu avais une relation avec Cédric Grolet juste avant la Villa…
Cela n’a pas duré longtemps, ça n’a même pas duré le temps d’un été. Je suis arrivée en cœur brisé. 

Quelle est ta problématique du coup ?
Ma problématique c’est qu’en amour, je veux être le centre du monde. Cela n’a rien avoir avec ma dernière relation même si ça a eu un impact sur ma rupture. J’essaye de combler le manque de ma famille dans mes relations. Je veux que mon mec ce soit mon père, ma mère, ma sœur, tout ! Ce n’est pas très sain. J’avais besoin de régler ça assez tôt. J’ai 20 ans, je suis encore jeune, mes cicatrices sont encore récentes.

Dans le premier épisode, tu dis que c’est un bon endroit pour se remettre en question. Mais par rapport à quoi ?
Je pense que l’environnement où l’on est joue beaucoup. Déjà, c’est une villa à l’extérieur très axée sur le bien-être. Le Mexique c’est archi loin de nos proches et c’est bon d’y être pour se redécouvrir, je pense.

Tu es déjà dans les histoires malgré toi…
Antoine et moi, on se connaît à cause des bookings que l’on a ensemble. Il m’a draguée dès le premier jour ! J’ai été assez carrée avec lui même si c’est un très bel homme. On ne se correspondait pas au niveau du caractère. Je suis quelqu’un de très douce. Qui a besoin de beaucoup d’attention alors que lui c’est quelqu’un qui est très solitaire et qui n’aime pas l’engagement. Tout l’inverse de moi quoi.

Un candidat te plaisait physiquement ?
En terme de candidat, Antoine est un beau garçon (…) Moi mon style de garçons c’est les nounours, un mec grand fort viril (…) J’aime tout ce qui est différent, il n’y avait pas forcément mon style.

Au vu des histoires dans lesquelles tu t’es retrouvée, tu n’as pas eu peur de revoir Illan avec ce qu’il a pu dire dans Moundir ?
Je n’ai pas fait les Princes de l’amour à cause d’Illan. Il était hors de question.

Tu attendais quoi de Lucie et de cette aventure ?
J’attendais, je pense, de me redécouvrir. De savoir qui je suis vraiment et de mettre un mot sur mes blessures. J’ai eu des problèmes familiaux très jeune. C’est difficile de mettre des mots sur ce que l’on ressent, ça m’a beaucoup aidée.

Comment s’est passée ta rencontre avec Lucie ?
Intense. Je dirais un peu comme un coup de foudre. J’ai l’impression qu’elle a lu en moi comme dans un livre dès le premier jour. Elle m’a beaucoup soutenue dans mes choix. Parce que j’ai dû prendre des décisions qui n’ont pas plu à tout le monde. Qui m’ont fait du mal et à beaucoup de gens (…) Lucie c’est un peu LA maman de la maison. Ca m’a beaucoup aidée.

Quelles étaient tes craintes ?
J’avais peur de devenir la tête de turc comme dans mes autres aventures (rires). Au final, j’ai été plus qu’agréablement surprise. Je crois que la roue a bien tourné en ma faveur cette fois-ci !

Tu n’as jamais caché ta sensibilité. Tu n’avais pas peur de devoir te livrer sans filtres à Lucie et donc aux téléspectateurs ?
Tout le monde confond fragilité et sensibilité (…) Dès le premier jour, il y a eu la table ronde (…) On a tous nos failles (…) Je voulais leur expliquer pourquoi j’étais comme ça (…) Honnêtement, je pensais que pendant mon coaching où j’allais le plus m’effondrer mais c’est l’un des moments où je me suis sentie le plus forte dans mon aventure. J’ai vécu mon aventure plus pour moi que pour les autres.

Quel est le candidat qui t’a le plus touchée ?
Cassandra m’a beaucoup touchée. Plein d’autres gens m’ont touchée comme par exemple Sarah Fraisou. Son personnage m’a beaucoup touché. Simo aussi.

Quelle Nathanya allons-nous découvrir ?
Déjà en tant que copine, parce que je n’avais pas beaucoup d’amis dans les autres aventures (rires). On ne m’a jamais vue ne serait-ce qu’en train d’accepter des avances d’un homme. C’est vrai que vous allez me voir sous différents angles cette fois-ci.

Quel est le bilan de ton aventure ?
Je dirais qu’il y a eu beaucoup d’amitié. Beaucoup d’amour. C’était vraiment une saison forte. Rien n’est calculé c’est ce que j’ai beaucoup aimé. C’est hyper intense, hyper fort, hyper vrai. Il y a eu beaucoup de sentiments.

Un dernier mot ?
Je dirais que Lucie est vraiment incroyable et je trouve ça génial que la Villa puisse maintenant accueillir des cœurs brisés anonymes. Ça les a beaucoup aidé. Et nous aussi.

Merci Nathanya !

Propos recueillis par @sikagz

Révélée durant la onzième saison des Anges, Nathanya en a fait du chemin. Enchaînant les tournages, les téléspectateurs vont pouvoir la découvrir sous un nouvel angle à partir du 25 novembre dans La Villa des cœurs brisés 5 ! D’ailleurs, elle nous a accordé une interview exclusive. L’occasion pour nous de revenir sur son aventure, le premier épisode, son ex mais également sa problématique.

Salut Nathanya ! Cette année a été chargée pour toi niveau tournage. Comment va-tu ?
Nathanya: Bonjour ! Alors comment tu viens de le dire: année chargée, très chargée mais très contente.

Tu as commencé par un programme fort: Les Anges, il y a un an. Tu as enchaîné qu’avec des programmes d’aventure, pourquoi te retrouve-t-on dans un programme de romance ?
Parce que je pense que l’on m’a vue sous tous les angles. On m’a vue ‘naître’ dans Les Anges où j’étais frêle, toute sensible et tout. J’avais besoin de prendre un peu de force avec Moundir (…) Les Marseillais, je l’ai fait un peu à contre cœur. Je pense que les gens ont besoin de savoir ce que je suis.

Tu avais une relation avec Cédric Grolet juste avant la Villa…
Cela n’a pas duré longtemps, ça n’a même pas duré le temps d’un été. Je suis arrivée en cœur brisé. 

Quelle est ta problématique du coup ?
Ma problématique c’est qu’en amour, je veux être le centre du monde. Cela n’a rien avoir avec ma dernière relation même si ça a eu un impact sur ma rupture. J’essaye de combler le manque de ma famille dans mes relations. Je veux que mon mec ce soit mon père, ma mère, ma sœur, tout ! Ce n’est pas très sain. J’avais besoin de régler ça assez tôt. J’ai 20 ans, je suis encore jeune, mes cicatrices sont encore récentes.

Dans le premier épisode, tu dis que c’est un bon endroit pour se remettre en question. Mais par rapport à quoi ?
Je pense que l’environnement où l’on est joue beaucoup. Déjà, c’est une villa à l’extérieur très axée sur le bien-être. Le Mexique c’est archi loin de nos proches et c’est bon d’y être pour se redécouvrir, je pense.

Tu es déjà dans les histoires malgré toi…
Antoine et moi, on se connaît à cause des bookings que l’on a ensemble. Il m’a draguée dès le premier jour ! J’ai été assez carrée avec lui même si c’est un très bel homme. On ne se correspondait pas au niveau du caractère. Je suis quelqu’un de très douce. Qui a besoin de beaucoup d’attention alors que lui c’est quelqu’un qui est très solitaire et qui n’aime pas l’engagement. Tout l’inverse de moi quoi.

Un candidat te plaisait physiquement ?
En terme de candidat, Antoine est un beau garçon (…) Moi mon style de garçons c’est les nounours, un mec grand fort viril (…) J’aime tout ce qui est différent, il n’y avait pas forcément mon style.

Au vu des histoires dans lesquelles tu t’es retrouvée, tu n’as pas eu peur de revoir Illan avec ce qu’il a pu dire dans Moundir ?
Je n’ai pas fait les Princes de l’amour à cause d’Illan. Il était hors de question.

Tu attendais quoi de Lucie et de cette aventure ?
J’attendais, je pense, de me redécouvrir. De savoir qui je suis vraiment et de mettre un mot sur mes blessures. J’ai eu des problèmes familiaux très jeune. C’est difficile de mettre des mots sur ce que l’on ressent, ça m’a beaucoup aidée.

Comment s’est passée ta rencontre avec Lucie ?
Intense. Je dirais un peu comme un coup de foudre. J’ai l’impression qu’elle a lu en moi comme dans un livre dès le premier jour. Elle m’a beaucoup soutenue dans mes choix. Parce que j’ai dû prendre des décisions qui n’ont pas plu à tout le monde. Qui m’ont fait du mal et à beaucoup de gens (…) Lucie c’est un peu LA maman de la maison. Ca m’a beaucoup aidée.

Quelles étaient tes craintes ?
J’avais peur de devenir la tête de turc comme dans mes autres aventures (rires). Au final, j’ai été plus qu’agréablement surprise. Je crois que la roue a bien tourné en ma faveur cette fois-ci !

Tu n’as jamais caché ta sensibilité. Tu n’avais pas peur de devoir te livrer sans filtres à Lucie et donc aux téléspectateurs ?
Tout le monde confond fragilité et sensibilité (…) Dès le premier jour, il y a eu la table ronde (…) On a tous nos failles (…) Je voulais leur expliquer pourquoi j’étais comme ça (…) Honnêtement, je pensais que pendant mon coaching où j’allais le plus m’effondrer mais c’est l’un des moments où je me suis sentie le plus forte dans mon aventure. J’ai vécu mon aventure plus pour moi que pour les autres.

Quel est le candidat qui t’a le plus touchée ?
Cassandra m’a beaucoup touchée. Plein d’autres gens m’ont touchée comme par exemple Sarah Fraisou. Son personnage m’a beaucoup touché. Simo aussi.

Quelle Nathanya allons-nous découvrir ?
Déjà en tant que copine, parce que je n’avais pas beaucoup d’amis dans les autres aventures (rires). On ne m’a jamais vue ne serait-ce qu’en train d’accepter des avances d’un homme. C’est vrai que vous allez me voir sous différents angles cette fois-ci.

Quel est le bilan de ton aventure ?
Je dirais qu’il y a eu beaucoup d’amitié. Beaucoup d’amour. C’était vraiment une saison forte. Rien n’est calculé c’est ce que j’ai beaucoup aimé. C’est hyper intense, hyper fort, hyper vrai. Il y a eu beaucoup de sentiments.

Un dernier mot ?
Je dirais que Lucie est vraiment incroyable et je trouve ça génial que la Villa puisse maintenant accueillir des cœurs brisés anonymes. Ça les a beaucoup aidé. Et nous aussi.

Merci Nathanya !

Propos recueillis par @sikagz

Comments