En exclusivité pour Star 24, Ines Lee (Le Bachelor 2016), se confie sur son aventure et revient sur ses différents avec les chroniqueurs du Mad Mag…

ITW_INES

Après avoir participé à l’ile des vérités 2, c’est dans la nouvelle saison du Bachelor qu’Inès Lee se fait remarquer.

On vous le rappelle ! La jeune femme a été éliminée lors de l’épisode 2.

Avant sa participation à l’émission, la candidate confie que la production a vendu Gian Marco, le gentleman célibataire, comme étant une vraie « bombe ». Elle exprime alors ses premières impressions : « Je me suis imaginée un grand brun ténébreux, et quand je l’ai vu j’ai été un peu déçue, ce n’est pas du tout mon idéal ».

A la question quel pourrait être son idéal masculin, Ines répond « Cyril Hanouna pourrait être mon idéal masculin, il a du charisme, il est drôle mais est un peu poilu. Je pourrais l’épiler ».

Selon elle, il lui faudrait un homme qui pourrait la « dompter » !

Par ailleurs, la brunette revient sur son « clash » avec Capucine Anav qui l’avait vivement critiqué sur le plateau du Mad Mag.

Ines nous dit tout !

« J’était choquée, Capucine a dit qu’elle me connaissait que j’étais la michto de base ».

En suivant les conseils de son « papa » qui lui a dit « non ma fille pas de bagarre », l’ex candidate de l’Ile des Vérité 2, a préféré répondre autrement.

« J’ai donc fait une téléconférence avec Nana LDP et Capucine, qui dit m’avoir confondu avec Manon Marsault, puis elle a changé sa version en disant que ce n’était que des bruits de couloirs ». Elle ajoute : « Je lui ai dis qu’il y a des gens a qui elle peut manquer de respect et d’autres non (…) Je lui ai alors demandé des excuses publiques mais elle a refusé en disant qu’elle n’était pas décisionnaire de ça »

C’est ensuite à Ayem Nour, actuellement aux commandes du Mad Mag, qu’Ines Lee s’en prend : « Le fait qu’Ayem ne l’ai pas recadré, j’ai trouvé qu’elle n’a pas été impartial et neutre. Quand on est animatrice on se doit de recadrer ses chroniqueurs ».

Remontée contre l’émission d’NRJ12, ainsi que ses chroniqueurs, Ines finit son interview en leur passant un message.  « Je n’ai qu’une seule chose à dire à Capucine et l’équipe du Mag, c’est que si j’avais été une michto j’aurais trouvé un milliardaire comme Ayem« .

Ouille ! Des déclarations qui risquent de faire réagir la présentatrice !

Découvrons sans plus attendre cette interview !

L B

En exclusivité pour Star 24, Ines Lee (Le Bachelor 2016), se confie sur son aventure et revient sur ses différents avec les chroniqueurs du Mad Mag…

ITW_INES

Après avoir participé à l’ile des vérités 2, c’est dans la nouvelle saison du Bachelor qu’Inès Lee se fait remarquer.

On vous le rappelle ! La jeune femme a été éliminée lors de l’épisode 2.

Avant sa participation à l’émission, la candidate confie que la production a vendu Gian Marco, le gentleman célibataire, comme étant une vraie « bombe ». Elle exprime alors ses premières impressions : « Je me suis imaginée un grand brun ténébreux, et quand je l’ai vu j’ai été un peu déçue, ce n’est pas du tout mon idéal ».

A la question quel pourrait être son idéal masculin, Ines répond « Cyril Hanouna pourrait être mon idéal masculin, il a du charisme, il est drôle mais est un peu poilu. Je pourrais l’épiler ».

Selon elle, il lui faudrait un homme qui pourrait la « dompter » !

Par ailleurs, la brunette revient sur son « clash » avec Capucine Anav qui l’avait vivement critiqué sur le plateau du Mad Mag.

Ines nous dit tout !

« J’était choquée, Capucine a dit qu’elle me connaissait que j’étais la michto de base ».

En suivant les conseils de son « papa » qui lui a dit « non ma fille pas de bagarre », l’ex candidate de l’Ile des Vérité 2, a préféré répondre autrement.

« J’ai donc fait une téléconférence avec Nana LDP et Capucine, qui dit m’avoir confondu avec Manon Marsault, puis elle a changé sa version en disant que ce n’était que des bruits de couloirs ». Elle ajoute : « Je lui ai dis qu’il y a des gens a qui elle peut manquer de respect et d’autres non (…) Je lui ai alors demandé des excuses publiques mais elle a refusé en disant qu’elle n’était pas décisionnaire de ça »

C’est ensuite à Ayem Nour, actuellement aux commandes du Mad Mag, qu’Ines Lee s’en prend : « Le fait qu’Ayem ne l’ai pas recadré, j’ai trouvé qu’elle n’a pas été impartial et neutre. Quand on est animatrice on se doit de recadrer ses chroniqueurs ».

Remontée contre l’émission d’NRJ12, ainsi que ses chroniqueurs, Ines finit son interview en leur passant un message.  « Je n’ai qu’une seule chose à dire à Capucine et l’équipe du Mag, c’est que si j’avais été une michto j’aurais trouvé un milliardaire comme Ayem« .

Ouille ! Des déclarations qui risquent de faire réagir la présentatrice !

Découvrons sans plus attendre cette interview !

L B

Comments