Dans les derniers épisodes de la Villa des cœurs brisés 5, Virginie a dû faire face à la sœur de Nicolo. Mais comment s’est passée cette épreuve ? La candidate a mis fin au suspens au cours d’une interview accordée à STAR24.

STAR24 : Quel est le moment marquant de ton aventure ?
Virginie: L’arrivée de la sœur de Nicolo. Ça m’a stressée que quelqu’un de sa famille arrive alors que l’on arrêtait pas de se disputer. Elle était là pour vérifier son avis. Elle m’a validé mais bon, j’avais la pression car elle est imposante et élégante.

Tu n’avais pas peur du patio et de Shogun ?
Voir Vincent, ça n’aurait pas mis la zizanie mais j’y ai pensé. Le connaissant, il ne ferait pas un déplacement pour me parler surtout que cela faisait un moment que c’était terminé.

Virginie, tu étais dans le notariat avant de faire de la télé-réalité. Qu’est-ce que cela a changé dans ta vie ?
L’expérience dans la villa, je ne m’y attendais pas. C’était plus pour rigoler. Je me suis vite rendue compte que j’en avais marre et que j’avais envie d’arrêter le droit. J’ai réalisé que c’était possible de faire autre chose que de rester dans un bureau. La Villa a été un tournant dans ma vie. Je n’étais pas épanouie dans ma vie depuis plusieurs années, ça a été un déclic.

Ton bilan de ce tournage ?
C’était une expérience superbe, j’ai rencontré de belles personnes. C’est enrichissant de partager des trucs avec des gens. J’allais dire que je suis devenue plus douce mais ce n’est pas vrai (rires). J’ai peur qu’on voit ma relation avec Nicolo car ça va être très intense, de l’hystérie totale. La relation était vraiment dure. Il m’a mené la vie dure parfois !

Comment aurais-tu réagi à la place de Antoine au lieu de tous les ex de Julie ? Que penses-tu de leur réconciliation ?
J’aurai pété un plomb. Je les aurais fait sortir et mené la vie dure. Gérer les ex c’est catastrophique. Je ne sais pas comment a fait Antoine, ça devait être super dur à vivre. Il a eu de la patience et du sang froid. Le retour de flammes est possible selon moi si cela a été fort. J’y croyais vraiment surtout que Julie a eu le temps de mûrir et de voir ce qu’elle veut ou non.

Et aujourd’hui Virginie, comment tu te sens après la Villa ?
Je ne me sens pas encore assez guérie mais je pense que c’est un travail à faire sur le temps. Lucie donne quelques clés c’est à nous de les appliquer ensuite dans la vraie vie.

La Villa en trois mots ?
Gros bordel. Surprenante. Amour.

Merci Virginie !

Dans les derniers épisodes de la Villa des cœurs brisés 5, Virginie a dû faire face à la sœur de Nicolo. Mais comment s’est passée cette épreuve ? La candidate a mis fin au suspens au cours d’une interview accordée à STAR24.

STAR24 : Quel est le moment marquant de ton aventure ?
Virginie: L’arrivée de la sœur de Nicolo. Ça m’a stressée que quelqu’un de sa famille arrive alors que l’on arrêtait pas de se disputer. Elle était là pour vérifier son avis. Elle m’a validé mais bon, j’avais la pression car elle est imposante et élégante.

Tu n’avais pas peur du patio et de Shogun ?
Voir Vincent, ça n’aurait pas mis la zizanie mais j’y ai pensé. Le connaissant, il ne ferait pas un déplacement pour me parler surtout que cela faisait un moment que c’était terminé.

Virginie, tu étais dans le notariat avant de faire de la télé-réalité. Qu’est-ce que cela a changé dans ta vie ?
L’expérience dans la villa, je ne m’y attendais pas. C’était plus pour rigoler. Je me suis vite rendue compte que j’en avais marre et que j’avais envie d’arrêter le droit. J’ai réalisé que c’était possible de faire autre chose que de rester dans un bureau. La Villa a été un tournant dans ma vie. Je n’étais pas épanouie dans ma vie depuis plusieurs années, ça a été un déclic.

Ton bilan de ce tournage ?
C’était une expérience superbe, j’ai rencontré de belles personnes. C’est enrichissant de partager des trucs avec des gens. J’allais dire que je suis devenue plus douce mais ce n’est pas vrai (rires). J’ai peur qu’on voit ma relation avec Nicolo car ça va être très intense, de l’hystérie totale. La relation était vraiment dure. Il m’a mené la vie dure parfois !

Comment aurais-tu réagi à la place de Antoine au lieu de tous les ex de Julie ? Que penses-tu de leur réconciliation ?
J’aurai pété un plomb. Je les aurais fait sortir et mené la vie dure. Gérer les ex c’est catastrophique. Je ne sais pas comment a fait Antoine, ça devait être super dur à vivre. Il a eu de la patience et du sang froid. Le retour de flammes est possible selon moi si cela a été fort. J’y croyais vraiment surtout que Julie a eu le temps de mûrir et de voir ce qu’elle veut ou non.

Et aujourd’hui Virginie, comment tu te sens après la Villa ?
Je ne me sens pas encore assez guérie mais je pense que c’est un travail à faire sur le temps. Lucie donne quelques clés c’est à nous de les appliquer ensuite dans la vraie vie.

La Villa en trois mots ?
Gros bordel. Surprenante. Amour.

Merci Virginie !

Comments