Le 7 mai dernier, le Progrès vous révélait la condamnation de Julien Bert de deux ans de prison ferme dont six mois avec sursis. Hier, le jeune homme faisait part  au public de Touche Pas À Mon Postede ses explications.

Julien Bert a été soupçonné à l’origine pour « détention, importation de drogues et association de malfaiteurs« . Une affaire qui n’a fait que de se relayer, et c’est ce qui a malheureusement bien affecté la famille de notre candidat de télé-réalité. Le Progrès avait  effectivement révélé que l’ex de Milla Jasmine était « déclaré coupable, et condamné à deux ans de prison dont six mois avec sursis. Il devra en outre s’acquitter d’une amende de 20.000 euros.  » Le jeune homme originaire de Saint-Etienne souffre vraiment de cette situation. Sa famille est également impactée. Il a essayé « de préserver sa grand-mère des médias, il s’est effondré devant elle, ça faisait des années qu’il n’avait pas pleuré. » Difficile de préserver ses proches, quand son journal régional le met en couverture avec la simple mention : « Julien Bert, deux ans ferme. » La Dotré’ a d’ailleurs adressé un message très touchant de soutien à son ex ainsi qu’à la grand-mère de son ex.


Julien Bert tenait à venir s’expliquer dans l’émission de Cyril, contre qui il avait poussé un coup de gueule il y a quelques semaines, pour rétablir la vérité, « démêler le vrai du faux, dire la vérité, rien que la vérité » et faire cesser les rumeurs et les « on-dit ».

julien-bert-vengeance

C’est un Julien Bert, peiné que l’on retrouve sur le plateau de Touche Pas À Mon Poste, qui vint malgré tout à expliquer ce qui lui est reproché réellement : « J’ai un chef d’inculpation qui est ‘association de malfaiteurs’. Il y a cinq ans, j’ai rencontré des gens sur Paris. (…) Une personne que j’ai vue une dizaine de fois en boîte de nuit m’a proposé un voyage à Punta Cana avec un pote à moi. (…) On y va avec mon meilleur ami, tout le séjour s’est très bien passé. Mais plus les jours avançaient, plus il y avait des trucs louches. »

Et en direction de l’aéroport, les hommes annoncent au candidat et à son ami qu’ils ne rentreront pas avec leurs valises, mais avec d’autres valises. ‘Ne pense pas que tu es parti gratuitement… Tout a un prix dans la vie.’ Le ton change dans la voiture. Je comprends qu’il me menace. » Il en vient aux mains pour récupérer les passeports qu’on leur a subtilisé et rentrer en France.

Si le candidat s’attendait à une relaxe, Juju Blond est toujours présumé innocent puisqu’il a fait appel: « Pour moi je suis innocent donc j’ai envie de faire appel. C’est mon droit (…) J’ai été victime de ma naïveté, ma crédulité. »

 

Nina Ramamonjisoa

Le 7 mai dernier, le Progrès vous révélait la condamnation de Julien Bert de deux ans de prison ferme dont six mois avec sursis. Hier, le jeune homme faisait part  au public de Touche Pas À Mon Postede ses explications.

Julien Bert a été soupçonné à l’origine pour « détention, importation de drogues et association de malfaiteurs« . Une affaire qui n’a fait que de se relayer, et c’est ce qui a malheureusement bien affecté la famille de notre candidat de télé-réalité. Le Progrès avait  effectivement révélé que l’ex de Milla Jasmine était « déclaré coupable, et condamné à deux ans de prison dont six mois avec sursis. Il devra en outre s’acquitter d’une amende de 20.000 euros.  » Le jeune homme originaire de Saint-Etienne souffre vraiment de cette situation. Sa famille est également impactée. Il a essayé « de préserver sa grand-mère des médias, il s’est effondré devant elle, ça faisait des années qu’il n’avait pas pleuré. » Difficile de préserver ses proches, quand son journal régional le met en couverture avec la simple mention : « Julien Bert, deux ans ferme. » La Dotré’ a d’ailleurs adressé un message très touchant de soutien à son ex ainsi qu’à la grand-mère de son ex.


Julien Bert tenait à venir s’expliquer dans l’émission de Cyril, contre qui il avait poussé un coup de gueule il y a quelques semaines, pour rétablir la vérité, « démêler le vrai du faux, dire la vérité, rien que la vérité » et faire cesser les rumeurs et les « on-dit ».

julien-bert-vengeance

C’est un Julien Bert, peiné que l’on retrouve sur le plateau de Touche Pas À Mon Poste, qui vint malgré tout à expliquer ce qui lui est reproché réellement : « J’ai un chef d’inculpation qui est ‘association de malfaiteurs’. Il y a cinq ans, j’ai rencontré des gens sur Paris. (…) Une personne que j’ai vue une dizaine de fois en boîte de nuit m’a proposé un voyage à Punta Cana avec un pote à moi. (…) On y va avec mon meilleur ami, tout le séjour s’est très bien passé. Mais plus les jours avançaient, plus il y avait des trucs louches. »

Et en direction de l’aéroport, les hommes annoncent au candidat et à son ami qu’ils ne rentreront pas avec leurs valises, mais avec d’autres valises. ‘Ne pense pas que tu es parti gratuitement… Tout a un prix dans la vie.’ Le ton change dans la voiture. Je comprends qu’il me menace. » Il en vient aux mains pour récupérer les passeports qu’on leur a subtilisé et rentrer en France.

Si le candidat s’attendait à une relaxe, Juju Blond est toujours présumé innocent puisqu’il a fait appel: « Pour moi je suis innocent donc j’ai envie de faire appel. C’est mon droit (…) J’ai été victime de ma naïveté, ma crédulité. »

 

Nina Ramamonjisoa

Comments