Après six mois de prison, Giuseppe Polimeno peut enfin savourer sa liberté. Condamné de deux ans de prison dont un avec sursis, l’ex-candidat de Qui veut épouser mon fils a finalement pu sortir. Il dévoile les dessous de son incarcération…

Le 4 juillet dernier, Giuseppe était placé en détention préventive à la maison d’arrêt de Grasse avant d’écoper d’une peine de deux ans après que son ex Hinda ait porté plainte pour appels téléphoniques malveillants, menaces de mort réitérées, harcèlement et violences.

Interrogé par Nice Matin, le fils de Marie-France revient sur le « rôle » qu’il s’était donné lors de sa médiatisation : « J’étais arrogant, prétentieux et macho. Si je n’avais pas donné cette image-là, j’aurais été transparent. C’est ce qui m’a permis d’exister. En faisant le guignol, j’ai bâti ma retraite et je laisse quelques chose à mes enfants« . Pour rappel Giuseppe a eu quatre enfants, de trois mères différentes.

giuseppe-polimeno

Puis, il se confie concernant son séjour en prison après avoir été interpellé à Golfe-Juan « devant tout le monde » à la fin d’un concert des Gipsy Kings. Si certains en ressortent changé et en tirent une leçon de vie, ce n’est pas le cas de Giuseppe qui avoue même que son enfermement n’avait pas été si terrible que ça. Malgré une cellule de 9 m² à partager et « une douche tous les deux jours« , « ces six mois se sont super bien passés. C’est ça qui m’embête, ça ne m’a pas servi de leçon. Les caïds de Grasse, c’est de la rigolade pour moi qui suis originaire de Mantes-la-Jolie ».

Désormais, le célèbre macho a pu retrouver sa compagnie Laura. D’ailleurs son séjour en prison les a beaucoup rapproché : « Il y avait un petit froid, mais en apprenant mon incarcération, Laura est revenue vers moi. C’est simple, elle a fait plus que mes parents« . Pourvu que cela soit sa dernière condamnation et qu’il puisse aller de l’avant !

Jessica Gajderowicz

Après six mois de prison, Giuseppe Polimeno peut enfin savourer sa liberté. Condamné de deux ans de prison dont un avec sursis, l’ex-candidat de Qui veut épouser mon fils a finalement pu sortir. Il dévoile les dessous de son incarcération…

Le 4 juillet dernier, Giuseppe était placé en détention préventive à la maison d’arrêt de Grasse avant d’écoper d’une peine de deux ans après que son ex Hinda ait porté plainte pour appels téléphoniques malveillants, menaces de mort réitérées, harcèlement et violences.

Interrogé par Nice Matin, le fils de Marie-France revient sur le « rôle » qu’il s’était donné lors de sa médiatisation : « J’étais arrogant, prétentieux et macho. Si je n’avais pas donné cette image-là, j’aurais été transparent. C’est ce qui m’a permis d’exister. En faisant le guignol, j’ai bâti ma retraite et je laisse quelques chose à mes enfants« . Pour rappel Giuseppe a eu quatre enfants, de trois mères différentes.

giuseppe-polimeno

Puis, il se confie concernant son séjour en prison après avoir été interpellé à Golfe-Juan « devant tout le monde » à la fin d’un concert des Gipsy Kings. Si certains en ressortent changé et en tirent une leçon de vie, ce n’est pas le cas de Giuseppe qui avoue même que son enfermement n’avait pas été si terrible que ça. Malgré une cellule de 9 m² à partager et « une douche tous les deux jours« , « ces six mois se sont super bien passés. C’est ça qui m’embête, ça ne m’a pas servi de leçon. Les caïds de Grasse, c’est de la rigolade pour moi qui suis originaire de Mantes-la-Jolie ».

Désormais, le célèbre macho a pu retrouver sa compagnie Laura. D’ailleurs son séjour en prison les a beaucoup rapproché : « Il y avait un petit froid, mais en apprenant mon incarcération, Laura est revenue vers moi. C’est simple, elle a fait plus que mes parents« . Pourvu que cela soit sa dernière condamnation et qu’il puisse aller de l’avant !

Jessica Gajderowicz

Comments