Alors que certains suivaient déjà son actualité de près, d’autres personnes ont découvert Hatik avec son rôle d’Apash dans la série « Validé ». Mais est-ce que le fait d’être rappeur change quelque chose dans ses rapports avec la gente féminine ? Le jeune homme a donné la réponse lors de son podcast avec nos confrères de GQ.

Angela, Baguette Magique, M’attends pas, WelcomeHatik compte déjà pas mal de tubes qui cartonnent sur les ondes. Et ce, même en plein confinement. D’ailleurs, ses fans ont pu également découvrir ses talents d’acteur dans la série dédiée au rap, Validé. En attendant de pouvoir le retrouver sur sa tournée ou dans la saison 2 du programme réalisé par Franck Gastambide, le jeune homme régale ses fans. Notamment en leur dévoilant des inédits sur ses réseaux sociaux.

Lors d’une entrevue sous forme de podcast avec nos confrères de GQ, Hatik a un peu plus dévoilé son univers. Tout d’abord, il est revenu sur son parcours avant de percer en tant que rappeur. « Je pense que je suis un bonhomme parce que j’aurai pu céder à une certaine facilité dans ma vie au niveau professionnel (…) De mes 18 à mes 25 ans, je ne suis pas parti en vacances (…) Tout ça pour me payer des séances de studio (…) Au final, je ne regrette pas ! (…) A la base, je n’avais de talent pour rien (…) Ce que j’ai réussi à faire aujourd’hui c’est le fruit d’années de travail (…) A la base, je suis un très très mauvais rappeur. Je ne suis pas dans les temps c’est mes parents qui m’ont appris« , a-t-il avoué.

En ce qui concerne son rapport avec les femmes, Hatik a ajouté: « Je ne me suis jamais trouvé moche (…) Les messages ça renforce l’ego (…) Les gens me voient différents (…) Avant les meufs ne me donnaient même pas l’heure avant. Elles sont au courant qu’il n’y a rien à gratter avec moi ? (…) Forcément, ça gonfle l’ego et ça fait du bien, il faut juste ne pas se perdre et se dire que c’est ça la vraie vie. Mais ça fait plaisir ».

Dur dur la vie d’artiste !

Alors que certains suivaient déjà son actualité de près, d’autres personnes ont découvert Hatik avec son rôle d’Apash dans la série « Validé ». Mais est-ce que le fait d’être rappeur change quelque chose dans ses rapports avec la gente féminine ? Le jeune homme a donné la réponse lors de son podcast avec nos confrères de GQ.

Angela, Baguette Magique, M’attends pas, WelcomeHatik compte déjà pas mal de tubes qui cartonnent sur les ondes. Et ce, même en plein confinement. D’ailleurs, ses fans ont pu également découvrir ses talents d’acteur dans la série dédiée au rap, Validé. En attendant de pouvoir le retrouver sur sa tournée ou dans la saison 2 du programme réalisé par Franck Gastambide, le jeune homme régale ses fans. Notamment en leur dévoilant des inédits sur ses réseaux sociaux.

Lors d’une entrevue sous forme de podcast avec nos confrères de GQ, Hatik a un peu plus dévoilé son univers. Tout d’abord, il est revenu sur son parcours avant de percer en tant que rappeur. « Je pense que je suis un bonhomme parce que j’aurai pu céder à une certaine facilité dans ma vie au niveau professionnel (…) De mes 18 à mes 25 ans, je ne suis pas parti en vacances (…) Tout ça pour me payer des séances de studio (…) Au final, je ne regrette pas ! (…) A la base, je n’avais de talent pour rien (…) Ce que j’ai réussi à faire aujourd’hui c’est le fruit d’années de travail (…) A la base, je suis un très très mauvais rappeur. Je ne suis pas dans les temps c’est mes parents qui m’ont appris« , a-t-il avoué.

En ce qui concerne son rapport avec les femmes, Hatik a ajouté: « Je ne me suis jamais trouvé moche (…) Les messages ça renforce l’ego (…) Les gens me voient différents (…) Avant les meufs ne me donnaient même pas l’heure avant. Elles sont au courant qu’il n’y a rien à gratter avec moi ? (…) Forcément, ça gonfle l’ego et ça fait du bien, il faut juste ne pas se perdre et se dire que c’est ça la vraie vie. Mais ça fait plaisir ».

Dur dur la vie d’artiste !

Comments