Comme un rituel, à la fin des tournages, les candidats de télé réalité passent les uns après les autres en interview pour donner des infos croustillantes sur les coulisses ou balancer sur leurs petits camarades. Dans sa dernière interview à Sam Zirah, Hillary a fait sensation avec ses déclarations sur Mélanie Dédigama et Aurélie Dotremont.

Tout semblait pourtant bien aller entre Hillary et Mélanie Dédigama sur le tournage des Princes et Princesses de l’amour. Malheureusement, la belle amitié n’a pas duré comme l’a confié Hillary sur le fauteuil de Sam Zirah il y a quelques jours.  « J’ai été très copine avec elle dans le programme, j’ai appris à la connaître. (…) Je suis rentrée dans son jeu, c’est une fille que j’ai bien aimé. Mais à l’extérieur, je sais que c’est une hypocrite, une fille qui ne me portera jamais vers le haut, qui peut pas être mon amie. », commence par déclarer Hillary. Elle rajoute : « C’est le genre de filles bipolaires, je sais pas si elle est terminée psychologiquement. Y a des fois elle a des phases où elle pète un câble, j’ai besoin d’être entourée de bonnes personnes. (…) Elle est hautaine avec les gens, elle manque de respect à tout le monde, elle prend les gens de haut, elle leur parle mal. T’es qui toi pour parler comme ça aux gens ?« . Mais Mélanie n’est pas la seule princesse sur laquelle Hillary balance. Aurélie Dotremont n’est pas épargné, quand elle accuse notamment l’ex de Julien Bert d’être comme Mélanie bipolaire.  « c’est des filles qui sont un peu bipolaires sur les bords et les productions le savent. (…) « Aurélie je me la suis mise à dos des dizaines de fois, on s’est disputées avant les Princes, dans les Marseillais vs le reste du Monde, on s’est disputées des milliers de fois donc l’avoir contre moi j’en ai rien à faire ». 

Ce n’est pas la première fois qu’une personne accuse LaDotre comme certains l’appellent, de bipolarité. Kephren, prétendant de la blonde dans les Princes avait dénoncé le comportement de sa princesse mais pas que. Il avait  également mis l’accent sur le fait que les princesses dans leur ensemble donnaient l’impression de se prendre pour des êtres supérieurs. « Aurélie est bipolaire, très lunatique. Des fois, elle peut mal parler avec des candidates. Des fois, elle se met à pleurer, tu ne sais même pas spécialement pourquoi. Des fois, elle va faire une crise. Des fois, elle va être gentille elle va passer une bonne soirée. Au bout d’un moment, la nana ce n’est pas Madonna ni Beyoncé. Elle voit ça comme un business. Elle se prend pour une star (…) A notre arrivée, plein de choses ont été coupées. Tu as l’impression qu’elles se foutent de notre gueule, qu’elles sont torchées. Elles rigolent dès qu’on ouvre la bouche. »

On vous l’a dit, dans le milieu de la télé réalité, à la fin des tournages, certains candidats se lâchent.

Comments