Samedi 1er décembre, Hugo Clément était gravement blessé à cause des manifestations des gilets jaunes et partageait le résultat de ses blessures sur les réseaux sociaux de sa compagne Alexandra Rosenfeld. Annoncé mort par France Dimanche, le jeune homme a réagi à cette annonce…à sa manière !

N’ayant pas eu accès à ses réseaux sociaux, Hugo Clément a partagé le récit de ce qu’il lui était arrivé sur les réseaux d’Alexandra Rosenfeld. Il avait alors expliqué qu’il avait vu « des manifestants entrain de monter une barricade » afin « de faire quelques images avec [son] téléphone ». Il n’était pas alors « identifié comme journaliste ». Puis, il avait ajouté: « Au bout de quelques secondes, alors que j’étais tourné vers le cordon de policiers progressant vers la barricade, les manifestants étaient dans mon dos, j’ai été percuté par un projectile en plein visage. La visière du casque a explosé et je suis tombé (…) le projectile provenait du cordon des forces de l’ordre (…) ce tir tendu qui va à l’encontre des règles de sécurité élémentaire ».

hugo-clement-alexandra-rip-star2

Une semaine après avoir eu une arcade sourcilière complètement amochée et un téléphone portable volé, Hugo Clément se retrouvait en couverture de France Dimanche où l’on pouvait lire ce vendredi 7 décembre:  « Alexandra Rosenfeld : son compagnon abattu sous ses yeux ». Sachant que le terme « abattre » signifie à la fois « battre ou blesser quelqu’un » tout comme « tuer quelqu’un », le titre a forcément interpellé et amené au clic. Alors forcément, le principal concerné a réagi en disant sur Twitter: « J’apprends ma mort dans France Dimanche #RIP ». De son côté, Alexandra Rosenfeld a également réagi en écrivant: « ‘La mort nous sourit à tous, tout ce qu’on peut faire c’est lui sourire à notre tour’ ».

alexandra-hugo-clement-rip-star24

Au moins, une chose est sûre c’est que le couple n’a pas perdu son sens de l’humour malgré la sensibilité du sujet !

Samedi 1er décembre, Hugo Clément était gravement blessé à cause des manifestations des gilets jaunes et partageait le résultat de ses blessures sur les réseaux sociaux de sa compagne Alexandra Rosenfeld. Annoncé mort par France Dimanche, le jeune homme a réagi à cette annonce…à sa manière !

N’ayant pas eu accès à ses réseaux sociaux, Hugo Clément a partagé le récit de ce qu’il lui était arrivé sur les réseaux d’Alexandra Rosenfeld. Il avait alors expliqué qu’il avait vu « des manifestants entrain de monter une barricade » afin « de faire quelques images avec [son] téléphone ». Il n’était pas alors « identifié comme journaliste ». Puis, il avait ajouté: « Au bout de quelques secondes, alors que j’étais tourné vers le cordon de policiers progressant vers la barricade, les manifestants étaient dans mon dos, j’ai été percuté par un projectile en plein visage. La visière du casque a explosé et je suis tombé (…) le projectile provenait du cordon des forces de l’ordre (…) ce tir tendu qui va à l’encontre des règles de sécurité élémentaire ».

hugo-clement-alexandra-rip-star2

Une semaine après avoir eu une arcade sourcilière complètement amochée et un téléphone portable volé, Hugo Clément se retrouvait en couverture de France Dimanche où l’on pouvait lire ce vendredi 7 décembre:  « Alexandra Rosenfeld : son compagnon abattu sous ses yeux ». Sachant que le terme « abattre » signifie à la fois « battre ou blesser quelqu’un » tout comme « tuer quelqu’un », le titre a forcément interpellé et amené au clic. Alors forcément, le principal concerné a réagi en disant sur Twitter: « J’apprends ma mort dans France Dimanche #RIP ». De son côté, Alexandra Rosenfeld a également réagi en écrivant: « ‘La mort nous sourit à tous, tout ce qu’on peut faire c’est lui sourire à notre tour’ ».

alexandra-hugo-clement-rip-star24

Au moins, une chose est sûre c’est que le couple n’a pas perdu son sens de l’humour malgré la sensibilité du sujet !

Comments