Miss France 2016, Iris Mittenaere est revenue sur son altercation lors de l’émission Touche pas à mon poste.

iris et gilles

Iris Mitteaere a été interviewée par Malika Ménard pour le magazine Télé Loisirs.

La jeune miss, couronnée depuis peu, avait vivement été critiquée sur les réseaux sociaux et notamment par Gilles Verdez sur Twitter. Le journaliste et chroniqueur de TPMP avait tweeté :

verdez tweet

tweet verdez

Invitée sur le plateau de Touche pas à mon poste, la jeune femme lui avait alors répondu :  « Je n’étais pas assez bronzée pour être Miss France, je pense » . Une phrase qui va surprendre pas mal de personnes et notamment Enora Malagré avec laquelle elle avait eu un échange tendu. 

La belle Iris a donc du répondant et ce n’est pas pour nous déplaire. Elle a ajouté lors de l’interview accordée au magazine « On ne va pas changer pour une écharpe de Miss France. J’avais aussi envie de montrer qui j’étais » .

Par rapport aux critiques la nouvelle Miss a avoué « Sur le plateau, on ne se rend pas vraiment compte. Je pense qu’ils avaient envie de faire le buzz, après on laisse les choses se faire (…). J’avais envie de répondre quand même. Je ne trouvais pas ça très juste ce qu’il avait dit. C’était soit je n’étais pas assez belle, soit je n’étais pas assez bronzée (…).

Alors selon vous, qui est allé trop loin, Gilles Verdez ou Iris Mittenaere ?

Laurianne Floch.

 

Miss France 2016, Iris Mittenaere est revenue sur son altercation lors de l’émission Touche pas à mon poste.

iris et gilles

Iris Mitteaere a été interviewée par Malika Ménard pour le magazine Télé Loisirs.

La jeune miss, couronnée depuis peu, avait vivement été critiquée sur les réseaux sociaux et notamment par Gilles Verdez sur Twitter. Le journaliste et chroniqueur de TPMP avait tweeté :

verdez tweet

tweet verdez

Invitée sur le plateau de Touche pas à mon poste, la jeune femme lui avait alors répondu :  « Je n’étais pas assez bronzée pour être Miss France, je pense » . Une phrase qui va surprendre pas mal de personnes et notamment Enora Malagré avec laquelle elle avait eu un échange tendu. 

La belle Iris a donc du répondant et ce n’est pas pour nous déplaire. Elle a ajouté lors de l’interview accordée au magazine « On ne va pas changer pour une écharpe de Miss France. J’avais aussi envie de montrer qui j’étais » .

Par rapport aux critiques la nouvelle Miss a avoué « Sur le plateau, on ne se rend pas vraiment compte. Je pense qu’ils avaient envie de faire le buzz, après on laisse les choses se faire (…). J’avais envie de répondre quand même. Je ne trouvais pas ça très juste ce qu’il avait dit. C’était soit je n’étais pas assez belle, soit je n’étais pas assez bronzée (…).

Alors selon vous, qui est allé trop loin, Gilles Verdez ou Iris Mittenaere ?

Laurianne Floch.

 

Comments